Actu Chômage

vendredi
30 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte

Sarko l'indécent

Envoyer Imprimer
Petit et sans complexe ? Jamais ses prédécesseurs n'avaient osé à ce point afficher leur vie privée et leurs goûts de luxe devant tous les Français.

Forcément, vu qu'il cumule son salaire de président (7.500 € net avant la revalorisation du 1er janvier prochain où il percevra enfin 19.331 € par mois, en toute «transparence»…) PLUS son salaire d'ex ministre de l'Intérieur (11.500 € net, exceptionnellement versé et prolongé jusqu'au 31 décembre en toute discrétion…) depuis son avènement le 6 mai dernier, Nicolas Sarkozy donne l'exemple en matière de pouvoir d'achat car, pour notre chanoine d’honneur de St-Jean de Latran, charité bien ordonnée commence par soi-même ! Ce traitement de faveur qu'il s'est auto-consenti a pourtant été révélé par Le Canard Enchaîné du 12 décembre : une info aussi sûre qu'explosive puisqu'elle a été confirmée par l'Elysée, mais qui est totalement passée à la trappe dans les médias nationaux ! Alors que cet homme ne se prive pas de fustiger les «profiteurs», qu'ils soient locataires de HLM, chômeurs ou RMIstes, personne n'osera jamais lui adresser une quelconque notification de «trop perçu».

Après avoir commencé à gouverner le pays au pas de charge et essuyé un divorce, cet hyperactif mérite bien de se calmer les nerfs par le biais d'une petite escapade amoureuse sur la terre des Pharaons dont il se sent peut-être proche... Où alors, lui qui aime les références historiques quand il ne traîne pas chez Mickey, est-ce sur les traces du général Bonaparte qu'il a l'impression de marcher ? Il ne manquerait plus qu'une séance de jogging au pied des pyramides retransmise par tous les JT pour asseoir sa consécration !

Tandis qu'il bénéficie à nouveau de la générosité de son ami Bolloré et se prélasse dans une suite de luxe avec une ex mannequin mangeuse d'hommes, bénéficiant pour cela d'un avion privé, d'un imposant service d'ordre et d'un cortège de 16 voitures (pour l'écologie, on repassera), la France d'en bas - dont un tiers ne part pas en vacances - devra se contenter de travailler plus (pour gagner moins et mourir plus vite), de cotiser plus longtemps (pour peu que le chômage l'épargne), les retraités verront leurs pensions augmenter de… 1,1% en 2008, les prestation familiales seront revalorisées de… 1%, et les malades paieront des franchises médicales dès la semaine prochaine !

A gauche, les réactions ne se sont pas faites attendre. Sur les pas de son collègue Arnaud Montebourg, qui a dit que «la fréquentation des milliardaires est comme une sorte d'injure à la pauvreté et la difficulté de vie de millions de Français qui travaillent dur pour boucler leurs fins de mois sans y parvenir», le porte-parole du Parti socialiste Benoît Hamon s'interroge : «Quand le président de la République est l'ami personnel d'hommes, de femmes qui détiennent des journaux, des télévisions, qu'il se fait payer des vacances par eux, qui peut affirmer qu'il n'y a pas de contrepartie ?»
Le Parti communiste français a appelé Nicolas Sarkozy à «un peu de tenue» : «Il est indigne que le représentant du peuple français se comporte comme un clinquant milliardaire étiqueté Bolloré lors de chacune de ses vacances. Un président de la République n'a pas à être sponsorisé, de quelque manière que ce soit.»
Alain Krivine, porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire, est plus cinglant encore : «Trop c'est trop, estime-t-il, écoeuré. On est envahi par les avions et les bateaux de Bolloré et les robes Dior de Rachida Dati ! (...) Je ne lui reproche pas d’aller où il veut avec qui il veut, mais le fric dépensé, et avec une telle publicité, c’est une vraie provocation au moment où il demande aux gens de se serrer la ceinture. (...) J’ai l’impression qu’avec Bolloré et le Medef c’est, comme disait Ségolène Royal, donnant-donnant : Sarkozy fait la politique de Bolloré toute l’année et lui, en échange, il lui paie ses vacances !»

Le grand barnum sarkozyen se poursuit : ainsi le petit homme qui avait une revanche à prendre sur la vie ose tout, au risque de sombrer dans le ridicule, voire d'indigner une partie de son électorat. Mais, d'ici 2012, il serait pire encore que cela devienne une habitude qui, à force, ne nous étonne même plus : quand la lassitude et l'indifférence achèveront de normaliser des frasques présidentielles aussi puériles qu'arrogantes, là sera le danger.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 27 Décembre 2007 02:26 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2007-12-27 02:58 L'homme qui crache sur les RMIstes et les chômeurs, tous profiteurs et fraudeurs, a plus d'une casserole dans sa cuisine :

UIMM : depuis 2004, Sarkozy savait
Alors ministre de l'Economie et des Finances, il n'a rien dit et rien fait. Et sur ce récent scandale dévoilé par Marianne, la presse non plus !!!

Le duplex de Sarkozy
Comme par hasard, l'enquête sur l'affaire de l'appartement du couple Sarkozy acheté au rabais sur l'Ile de la Jatte et révélée en février dernier par Le Canard Enchaîné n'a pas abouti…

Laporte obtient la grâce présidentielle
Une plainte pour favoritisme en suspens, une affaire fiscale sur le point d'être prescrite et de nombreux doutes : malgré cela, le nouveau secrétaire d'Etat aux Sports est blanchi de toute accusation.

Copinage, silence et muselage d'information sont les principaux ingrédients de ces trois affaires, qui ne sont que la partie visible de l'iceberg…
Et après, il va donner des leçons aux pauvres et aux salariés !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # did 2007-12-27 07:53 N Sarkozy est son propre ennemi, il va finir par imploser.
Si Bayrou n'est pas trop bete, il devrait devenir une véritable alternative à droite.
Si les Français ne sont pas trop betes, les municipales seront un vrai test pour tous les partis, il devrait y avoir du changement.

Enfin, esperons…

cdt

did
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # did 2007-12-27 08:13 " Jean-Pierre Chevènement et le président (PS) de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, qui eux aussi séjournent à Louxor. liberation.fr"

Encore plus drole, decidement N Sarkozy est un sacré revelateur !
Quand la droite rolexisée rencontre la gauche caviar !

Chouette la France !

yo!

cdt

did
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2007-12-27 12:36 Faut pas pousser non plus. Une semaine à Louxor, je te trouve ça sur PromoVacances ou Dégriftour à 1.000 € la semaine, all inclusive. Et à 450 € hors période scolaire. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2007-12-27 12:54
… Il part avec le Falcon de Bolloré !!!
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2007-12-27 13:53 Mon commentaire concernait Mélenchon, Huchon et Baluchon, pas Sarkruchon ;-))

Simplement pour dire que pour partir quelques jours à Louxor, pas besoin d'être milliardaire. J'y suis parti une semaine pour moins de 3.000 balles (francs) il y a quelques années.

Après, c'est sûr, faut voir le "réceptif" comme on dit : hôtel 3, 4, 5 ou 5 étoiles luxe. Même chose pour les restaurants… et les activités sur place.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2007-12-27 13:55 Mais Chevènement. Forcément c'est moins drôle ! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # did 2007-12-27 15:56 Aux dernières nouvelles, les Enfants de Don Quichotte veulent aussi aller à Louxor et qu'importe le nombre d'étoile qu’il y aura au fronton de l’hôtel, du moment que c’est en dur !
L'Arche de Zoé échangerait chambre avec barreaux vue sur le désert contre vue sur le Nil avec terrasse !

Il parait que Ingrid B. ne serait pas contre un échange de hamac,
"la yungle yé nen pé plou " aurait-elle dit !
Faut voir c'est peut-être de l'intox. En tout cas, le soleil de l'Egypte lui redonnerait sûrement un teint de jeune fille, le goût de vivre quoi!
Que ne ferait-on pour une coupe de champagne entre amis du même bord !

Il parait que l’hôtel Old Cataract n’était pas disponible, mince j’espère qu’ils ne coucheront pas dehors, sinon on pourrait peut être demander a Augustin de leur envoyer une tente. Surtout qu’il y a de la place depuis que le quartier est bouclé par la police, la police secrète et la police militaire, surveillé par l’armée, et tout ça à nos frais. C’est vrai quoi, il s’agit de la grandeur de la France, environ 1m 62.
L’Egypte n’avait pas vu un chef d’état français aussi prétentieux ou de se genre depuis 1799…et c’était Napoléon Bonaparte…et une défaite française, tient tient. !

Je crois que depuis l’affaire du rainbow warrior je n’avais jamais eu autant honte.

Vive la France…a l’aide !

Cdt

did

Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # did 2007-12-27 13:03 Jean Paul Huchon n'a-t-il pas été condamné pour prise illégale d'intérêt ?
Faut bien écouler l'argent qu'on gagne tout de même.

Jean Pierre Chevènement est assujetti à l'impôt sur la fortune, il doit gagner tout juste assez pour se prendre un voyage en pleine saison à Louxor chez Promovacances, bien sur bien sur !

Rien a dire, ce sont tous les 2 des prototypes de la vraie gauche, il ne manque plus que DSK pour que les 3 mousquetaires de la distribution soient réunis.
On y ajoute El présidente Bling Bling et CB (Carla Bruni, pas Carte Bleue) nous voilà avec une belle paire d’as.

J’adorerai aller à Louxor…

Vive la France !

Cdt

did
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Pili 2007-12-27 14:53 Oui moi aussi j'aimerais bien aller à "Luxe or" Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2007-12-27 15:28 Digne du "Canard enchaîné" qui a mis en Une : Sarko fait le FANPHARAON !

Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2007-12-27 04:25 Le SNJ-CGT de France 3 a estimé mercredi que la venue annoncée en Egypte de la journaliste Christine Ockrent, compagne du ministre des Affaires étrangères et toujours animatrice de l'émission politique "Duel sur la 3", constituait un "mélange des genres" que les téléspectateurs "comprennent de moins en moins".

Le président Nicolas Sarkozy et ses proches doivent se rendre jeudi soir à Charm el-Cheikh, cité balnéaire au bord de la mer Rouge. Bernard Kouchner, arrivé lundi soir en Egypte selon l'agence officielle égyptienne Mena, doit les rejoindre avec sa compagne, Mme Ockrent.

"C'est un mélange des genres que, je pense, les téléspectateurs comprennent de moins en moins", a dénoncé sur France Inter Jean-François Téaldi, secrétaire général du SNJ-CGT de France 3. "C'est un nouveau coup dur à avaler qui renforce la nécessité d'arrêter ces intérêts croisés entre les politiques, les journalistes et les industriels qui possèdent les médias. Il est plus que jamais utile de renforcer l'indépendance des rédactions, notamment vis-à-vis des puissances politiques", estime-t-il.

Le SNJ-CGT et le SNJ s'étaient déjà interrogés sur la "crédibilité" de l'information dans le cadre du magazine "Duel sur la 3", lors de son démarrage en septembre. Pour le responsable du SNJ-CGT, "c'est aux directions de prendre des mesures lorsqu'il s'avère qu'une activité est incompatible avec la mission qui nous est impartie".

(Source : Le Monde)
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2007-12-27 09:42 Extraits d'un article de Rénovation-démocratique .

(…) Prenons Le Canard enchaîné de ce jour (mercredi 26 décembre). Voilà ce qu’on peut y lire dans un article intitulé «L’Évangile selon saint Bigard» :

Classe, grâce, raffinement. C’est encore un ambassadeur de l’élégance et du chic français, que Sarko a emporté dans ses valises à Rome. (…) «Si je suis là, c’est parce que Nicolas sait que je prie dix fois par jour», a gravement lâché l’inventeur du «Lâcher de salopes», Jean-Marie Bigard, dans Libération du 21 décembre. (…) «Il a dit au pape (Nicolas S.) que j’étais un homme bien et que je remplissais le Stade de France». À quoi ça tient un homme bien. Mais Sarko a surtout oublié de préciser à Monsieur le pape avec quoi son pote Bigard «bourre» le Stade de France. Dommage, c’était l’occasion d’initier le Saint-Père à la grande culture française. (…) Ah, la poilade ! Benoît XVI se serait éclaté.

Souvenez-vous, c’était dans son spectacle «Des animaux et des hommes» (2003) et ça donnait ceci, à propos du brame du cerf : «C’est qu’il pense avec sa bite, le cerf ! Et quand on pense avec sa bite, on pense pas grand-chose, mais on en est sûr ! Tu sais qu’il rigole pas le cerf, hein ! La biche, elle arrive avec un petit carpaccio à l’arrière, et elle repart avec un tartare !». Le tout avec cette touche finale : «C’est que faut bien le malaxer le tartare. Et faut laisser l’oignon de côté !». Benoît XVI aurait adoré…

Et puis, Bigard aurait pu aussi lui glisser quelques fortes pensées extraites de son show «Mon psy va mieux» (2006), comme celle-ci : «Nous, à l’époque, les slips, c’était blanc. Nous, la couleur, on la faisait nous-mêmes, à la main ! Enfin… à la main, plutôt avec la bite et le fion, hein ? Et puis, pour être honnête, y avait que deux couleurs. Trois pour les filles…» Sacré Bigard !
Enfin, avant de quitter la Cité éternelle, il aurait pu entonner une dernière petite chanson au pape. Au hasard, son tube «Elle a chié sur ma brosse à dents». Sarko et la mère de Carla Bruni l’auraient sûrement accompagné à la guitare… Voilà ce qu'a écrit Le Canard.

«Mais où voulez-vous en venir exactement ? Quel rapport entre l’affaire Manaudou et quelques extraits de la poésie de Bigard ?», s'interrogeront certains. Le rapport, c’est la France qui se porte bien, très bien même ! La semaine dernière, des millions de Français ont chassé la Manaudou à poil sur le Web pendant que le Président de la République, Chanoine honoraire de la basilique Saint-Jean de Latran, présentait au pape notre grand poète national, adepte du «lâcher de salopes».

Il est temps que 2007 s’achève, et vite ! Quoi, 2008 pourrait être pire encore ?

Steve Borrow
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2007-12-27 12:48 … la grotesque mascarade du séjour du colonel dictateur Kadhafi (qui a ridiculisé la France dans tous les registres : économie, avec des contrats portant principalement sur de l'armement, qui ne seront jamais honorés ou très partiellement, les droits de l'Homme, qui n'ont pas été vraiment abordés, la mémoire des Français décédés dans l'avion d'UTA pulvérisé sur ordre de Kadhafi, qui a été bafouée, la circulation coupée pendant des heures à Paris entraînant des embouteillages monstres, les petites provocations du colonel qui n'ont pas été dénoncées…

Bref, un cafouillage énorme du petit Nicolas, ridiculisé par un vieux renard de la politique, un vieux bédouin, dirigeant dictateur d'un pays de 7 millions d'habitants, riche en pétrole et en gaz peut-être, mais qui reste soumis à une solide et sévère dictature.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2007-12-27 14:10 On peut effectivement se poser la question de savoir si ce n'est pas dangereux d'armer aussi puissamment un homme imprévisible comme Kadhafi.

L'Histoire récente devrait inciter nos dirigeants à plus de prudence.

Kadhafi sera peut-être demain pour Sarkozy, le Ben Laden de Bush !!!
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # did 2007-12-27 16:49 http://tf1.lci.fr/infos/monde/asie/0,,3665265,00-pakistan-benazir-bhutto-tuee-dans-attentat-suicide-.html

Trève de plaisanterie, Benazir Bhutto a été assassinée par les adeptes du moyen age!

Notre président préféré devrait revenir… à la réalité ce soir…je l'espere.

Triste monde.

cdt

did
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2007-12-30 02:17 Un photographe de l'AFP, Thomas Coex, a eu le coude gauche cassé par un policier égyptien alors qu'il prenait des photos de Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner en train de faire un jogging à Charm el-Cheikh samedi.

Alors que le président français et son ministre des Affaires étrangères faisaient vers 18H00 (16H00 GMT) un jogging sur une artère très fréquentée de la station balnéaire égyptienne où ils passent leur congés, ils ont été vus par des journalistes.

"On se baladait, il faisait déjà noir. Le temps de sortir un appareil et de courir un peu vers eux, j'étais vraiment derrière, je suis arrivé à peut-être 10 mètres du président", a témoigné le photographe de l'AFP. Un policier égyptien en civil, qui courait derrière les responsables français et leurs gardes du corps, s'est dirigé vers le photographe de l'AFP alors que le reste du groupe continuait à courir. "Il m'a fait une sorte de croche-pied et m'a poussé. J'ai fait un vol plané. Je suis tombé sur le bras, mon appareil a volé et s'est fracassé", a témoigné Thomas Coex.

Le policier l'a alors plaqué et maintenu au sol en lui faisant une clé de bras et en pointant son arme de service sur sa tête, selon le témoignage du photographe et d'un autre journaliste de l'AFP arrivé alors sur les lieux. Un autre homme en civil a aidé le premier policier à maintenir au sol le photographe pendant plus de cinq minutes, au milieu d'un groupe de badauds, avant que n'arrive un gradé en uniforme. Le photographe de l'AFP a alors été conduit au poste de police et retenu une vingtaine de minutes, avant d'être autorisé à se rendre à l'hôpital, accompagné d'une collègue française et d'un policier égyptien.

Au cours de l'incident, le photographe a appelé à l'aide un garde du corps français qui suivait Nicolas Sarkozy. Ce garde du corps s'est retourné avant de continuer sa route derrière le président et M. Kouchner, dont le photographe blessé ne pouvait dire s'ils avaient eux-mêmes remarqué l'incident.

Le photographe a été admis à l'hôpital de la station balnéaire d'où il est ressorti dans la soirée avec le bras gauche dans le plâtre.

Vendredi, les forces de sécurité égyptiennes avaient tiré en l'air pour empêcher des photographes de s'approcher du bateau où se trouvaient le président et sa compagne Carla Bruni au large de Charm el-Cheikh. "C'est un chef d'Etat, il est normal que les mesures de sécurité soient draconiennes", avait expliqué à l'AFP une source au sein des services de sécurité. A Louxor (sud), où ils avaient entamé mardi leurs vacances égyptiennes, M. Sarkozy et Carla Bruni s'étaient prêtés facilement au jeu des photos avec les touristes.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2008-01-03 09:27 Indécent jusqu'au bout…

Dans ses vœux aux Français lus sur un prompteur fou, Nicolas Sarkozy, qui n'a pas peur du ridicule, a parlé de "politique de civilisation", un nouveau concept fumeux qu'il s'est abstenu de développer. Et pour cause : il n'y connaît rien !

Car Nicolas Sarkozy, qui adore faire croire qu'il est cultivé en usant et abusant de références historiques ou littéraires, n'a de niveau intellectuel que celui de Mickey, Bigard et Johnny réunis. Il est donc piloté par son nègre Henri Guaino, qui a commis cette fois-ci l'erreur de plagier le sociologue Edgar Morin, père du concept de "politique de civilisation", pas franchement sarkozyste de surcroît, et qui dénonce cette grossière imposture dans Le Monde !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2008-01-09 16:37 Nouvelles révélations sur l’union qui passionne l’hexagone. Selon l’hebdomadaire Gala paru mercredi, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni se seraient échangé plus de 80.000 euros (83.780 précisément) de bijoux lors de leur périple hivernal en Egypte.

Le président aurait offert à Carla Bruni deux bagues Dior Joaillerie : le Cupidon, un cœur en or blanc, diamants et spinelle rouge d’une valeur de 18.500 € et le Cœur Romantique, bague en or blanc entourée d’un nœud en diamants, vendu au public 19.600 €. Un total qui équivaut à quasiment deux mois de salaires pour le chef de l’Etat.

Notons que le Cupidon est une bague portée en juin 2007 par Cécilia Sarkozy, l’ex-femme du président.

Carla Bruni a également fait chauffer la carte bleue. L’ancien top model a offert une montre suisse du dernier chic. En or blanc, la Patek Philippe 3940G est vendue 45.680 € dans le commerce.

(Source : 20 Minutes)
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...