Actu Chômage

jeudi
17 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Sarko invente le chômage partiel de longue durée

Sarko invente le chômage partiel de longue durée

Envoyer Imprimer
Dans la série «Le travail c'est mieux que le non-travail, la santé c'est préférable à la maladie», Nicolas Sarkozy innove : le chômage partiel, c'est préférable au licenciement économique.

Comme j'ai souvenir que le même personnage pensait que tout était préférable au chômage, on reste dans la même veine. Résultats des courses : le plafond des heures de chômage partiel sera augmenté de 600 à 800 voire à 1.000 dans les secteurs les plus exposés (bonjour la précision des chiffres), et les salariés pourront être contraints d'interrompre leur travail jusqu'à six semaines consécutives.

Je me demande sincèrement quand on envisagera un chômage partiel de longue durée qui ne serait pas un chômage mais un non-travail.

(Source : Mon petit Observatoire du recrutement)

NDLR : Actuellement, les salariés en chômage partiel (ou technique) ne touchent plus que 50% de leur salaire brut tandis que l'Etat verse une compensation à l'employeur. Nicolas Sarkozy veut porter au niveau du Smic le montant minimum de l'indemnisation des salariés et majorer, pour faciliter les choses, "les remboursements que l’Etat accorde aux entreprises dans ces circonstances"... Ainsi tend-il la perche aux patrons plus ou moins bien intentionnés.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 26 Novembre 2008 02:44 )  

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...