Actu Chômage

samedi
24 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Occupation de l'ANPE de Gennevilliers

Occupation de l'ANPE de Gennevilliers

Envoyer Imprimer

Ce matin, l’agence locale pour l'emploi de Gennevilliers (92) a été occupée par une trentaine de syndicalistes de l'ANPE, de chômeurs et de précaires. Après avoir obtenu un rendez-vous avec la direction départementale de l'ANPE à Nanterre fixé à lundi, la trentaine de militants a quitté les lieux.

Voici leur communiqué :

Fusion ASSEDIC/ANPE : salariés et usagers solidaires contre le démantèlement du service public de l’emploi !

Depuis 9H30 ce matin [du mardi 4/12/2007], l’ALE Gennevilliers est occupée par des chômeurs et précaires franciliens et des agents de l’ANPE. Il s’agit pour nous de réaffirmer notre opposition commune à la fusion programmée des ASSEDIC et de l’ANPE, qui d’un côté va accentuer les pressions et les contrôles sur les demandeurs d’emploi, et de l’autre précariser les agents du service public.

Déjà, l’accueil physique a disparu dans les ASSEDIC tandis qu’à l’ANPE, la mise en place du suivi mensuel personnalisé, loin d’améliorer le service rendu aux usagers a fait exploser le nombre de radiations. Partout où le guichet unique ANPE/ASSEDIC est déjà mis en place, les conséquences sont désastreuses : ainsi, à Bobigny (93) et à Sucy en Brie (94), la procédure de radiation peut être lancée avant la fin de la procédure d’inscription depuis la signature de la convention de fonctionnement signée entre les deux hiérarchies locales.

Aujourd’hui, ni les usagers et leurs organisations, ni les agents ne sont informés du contenu du projet de fusion et des conséquences sur leur conditions de travail. Mais ce qui est déjà certain, c’est que l’UNEDIC, et donc notamment le MEDEF, va obtenir le pouvoir de sanctionner directement les demandeurs d’emploi. Il s’agit donc de la privatisation pure et simple du service public de l’emploi, de la fin du régime d’assurance chômage et de la remise en cause du droit à l’indemnisation.

Nous exigeons le retrait du projet de fusion et appelons l’ensemble des privés d'emploi et des agents du service public de l’emploi à se mobiliser massivement notamment le samedi 8 décembre, journée de manifestation nationale contre le chômage et la précarité, à l’initiative de l’ensemble des mouvements de chômeurs & précaires.

AC! Ile-de-France : www.ac.eu.org - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - 09.57.70.66.22
CGT-Chômeurs : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - 01.48.18.84.45 ou 01.48.18.85.44
CGT-Anpe 92 : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - 01.53.36.33.13/14
APEIS : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - 01.55.84.41.50/65


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 29 Novembre 2017 19:41 )  

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...