Actu Chômage

samedi
21 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Supprimer la préretraite et la DRE pour relancer l'emploi des seniors ?

Supprimer la préretraite et la DRE pour relancer l'emploi des seniors ?

Envoyer Imprimer
De la même façon qu'il fait croire aux Français que les jours de grève sont payés, Nicolas Sarkozy veut nous faire croire que le chômage des seniors est dû à l'existence des préretraites et de la dispense de recherche d'emploi.

Le 20 juin dernier, Nicolas Sarkozy déclarait souhaiter "que disparaissent au plus vite les préretraites" (qui sont pourtant en baisse et concernent moins de 32.000 personnes), exigeant que les sommes consacrées "à empêcher les Français de travailler soient utilisées pour investir et créer des emplois". Il annonçait aussi la suppression prochaine du dispositif de dispense de recherche d'emploi (DRE) qui permet à quelque 418.000 chômeurs de + de 55 ans totalement éludés des chiffres officiels de ne pas être contrôlés… et sanctionnés. «Le chef de l'Etat espère ainsi relancer l'emploi des seniors qui, malgré le plan du précédent gouvernement censé améliorer la situation, reste - avec celui des jeunes - le point faible du marché du travail français», écrivait Le Monde.

Non-sens politique (et propagande). Evidemment : c'est la faute aux allocations de chômage s'il y a du chômage, et c'est la faute au RMI s'il y a de la pauvreté... Supprimons tout ça et le problème sera réglé : il n'y aura plus de chômeurs ni de RMIstes ! De l'OCDE à Martin Hirsch en passant par le nouveau président de la République, l'escroquerie intellectuelle dominante consiste à éviter soigneusement de parler des causes - la destruction des emplois comme mode économique et la non-création d'emplois décents - pour en stigmatiser les effets.
Non content de nous faire avaler des couleuvres, Nicolas Sarkozy, lui, adore les boucs émissaires...

Tous des fainéants ! Pour Sarko l'hyperactif, c'est clair : les salariés qui partent avant l'heure et les chômeurs âgés sont des fumistes. Alors qu'il ne prévoit rien pour empêcher les employeurs de se débarrasser de leurs anciens, que pullulent les plans sociaux qui réduisent leur masse salariale à grands coups de départs volontaires et de préretraites et que certaines dérogations exceptionnelles sont même appliquées avec la bénédiction de l'Elysée, comment ose-t-il accuser les seniors de ne pas vouloir travailler alors qu'on les fout à la porte et que ça arrange tout le monde (patrons & syndicats) ? Croit-il qu'en faisant disparaître une DRE qui leur épargnait le harcèlement du suivi mensuel (car, même à l'ANPE, on sait très bien que les employeurs ne veulent plus recruter des chômeurs de plus de 45 ans; alors après 55...), cette mesure va comme par enchantement générer les 400.000 emplois nécessaires à leur réinsertion professionnelle ?

Une sarkonnerie de plus. On le sait, la baisse constante des allocations depuis trente ans n'a jamais empêché le chômage de se massifier. Depuis quelques années, la lutte contre le chômage s'est d'ailleurs focalisée… contre les chômeurs. Ce qui est sûr et certain, c'est que la suppression des dispositifs de préretraite et de DRE vont subitement augmenter notre taux de chômage… d'au moins 20% alors même que le gouvernement vante son recul depuis près de deux ans et se fixe l'objectif de 5% en 2012. En osant appliquer sa logique punitive à l'encontre des principales victimes du non-emploi, Nicolas Sarkozy osera-t-il compromettre cette belle victoire, déjà si fragile car purement statistique ? Rien n'est moins sûr.


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 01 Juillet 2011 16:06 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...