Actu Chômage

jeudi
19 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités PLIE : financements en baisse en Seine-St-Denis

PLIE : financements en baisse en Seine-St-Denis

Envoyer Imprimer
Les six présidents des Plans locaux pour l’insertion et l’emploi (PLIE) de Seine-Saint-Denis dénoncent une baisse de 45% de leurs crédits attribués au titre du Fonds social européen (FSE) pour la période 2007-2013.

En 2007, la diminution moyenne pour les PLIE du département est de - 23,5%. Elle atteint même - 31% pour celui de Pantin-Les Lilas-Le Pré-St-Gervais, créé en 2006.

Les six présidents rappellent que les PLIE jouent un rôle-clef dans la politique de lutte contre l’exclusion et de retour à l’emploi durable. Ils permettent à 43,6% de leurs publics, en moyenne nationale, de retrouver un emploi ou une formation qualifiante. Les présidents des PLIE exigent donc de Jean-Louis Borloo, ministre de l’Emploi et de la Cohésion sociale, qu’il revienne sur ses décisions.

La Seine-Saint-Denis connaît un taux de chômage de 11,5% (chiffres de décembre 2006) contre 8,8% en moyenne nationale (chiffre Eurostat pour février 2007).

(Source : La Lettre de l'Insertion)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 03 Avril 2007 22:03 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...