Actu Chômage

lundi
17 mai
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Le PC à 1 euro par jour pour les pauvres

Le PC à 1 euro par jour pour les pauvres

Envoyer Imprimer
Dominique de Villepin a présenté hier en comité interministériel une panoplie de mesures visant à permettre aux familles modestes de s'équiper en informatique dès janvier 2007. Un PC et une connexion Internet haut débit pour un euro par jour ? L'idée est alléchante, mais...

Aujourd'hui, la moitié des foyers français possède un ordinateur et 10,5 millions d'abonnements à Internet haut débit sont recensés. Toutefois demeurent beaucoup d'exclus qui n'ont pas accès aux joies de la toile alors qu'ils en auraient bien besoin, notamment les chômeurs dans le cadre de leur recherche d'emploi à l'heure où l'ANPE supprime les offres papier affichées sur les murs de ses agences locales...

Faute de n'avoir pas du tout réduit la «fracture sociale» chère à Jacques Chirac, son gouvernement fait diversion et tente d'œuvrer contre la «fracture numérique». Calqué sur l'opération "micro portable étudiant", le package élaboré par Matignon pour connecter "la France d'en bas" comprend un ordinateur fixe d'entrée de gamme mais «de qualité», des logiciels de bureautique, un abonnement Internet haut débit à 15 € par mois maximum, une installation à domicile et quatre heures de formation, le tout pour 1 euro par jour pendant 3 ans soit un total de 1.095 €. Le mode de financement sera le même : les consommateurs souscriront un prêt auprès d'une banque, l'Etat se portera garant et au bout des trois ans, la machine leur appartiendra. Ce qui peut sembler attrayant, surtout en raison de l'étalement des paiements et de l'accompagnement offert. Et puis, rien de plus simple : cette formule commerciale "tout compris" sera disponible en grande distribution dans le cadre d'un partenariat public-privé.

Près d'1,5 million de foyers seraient potentiellement concernés par cette offre de financement. Cependant, le plafond de ressources des familles éligibles devrait correspondre… à celui du tarif social d'électricité ! Autrement dit, auront le droit à cette aide financière les foyers touchant moins de 5.520 € de revenus par an ! S'il n'évolue pas, un tel critère constitue une sérieuse entrave à ce plan d'équipement car pour ces familles, une facture de 30 € mensuels représente au bas mot 7% de leurs revenus : une subtilité qui a, une fois de plus, échappé à nos dirigeants politiques. Est-ce involontaire ? Si oui, cela en dit long sur leur perception des réalités. Si non, il faut plutôt y voir un nouvel effet d'annonce, tactique aussi classique que grossière en cette période pré-électorale.

Bien sûr, grâce au boom du Web, l'Etat espère également créer d'ici cinq ans plus de 30.000 emplois nouveaux d'assistance informatique et Internet à domicile dans le secteur des services à la personne si chers à Jean-Louis Borloo.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 12 Juillet 2006 06:03 )  

Commentaires 

 
0 # tristesir 2006-07-12 09:04
Bien sûr, grâce au boom du Web, l'Etat espère également créer d'ici cinq ans plus de 30.000 emplois nouveaux d'assistance informatique et Internet à domicile dans le secteur des services à la personne
De cette facon on sera des milliers à se battre pour travailler une heure par jour pour un peu plus de … 8 euros Dans leur offre, il y a une chose qui n est pas claire du tout. Les gens payent "1 euro pendant 3 ans" . Ce qui comprend un abonnement à vie? :) Ou bien cette somme comprend elle seulement le prix de l ordinateur, une formation à l informatique, et le prix de 3 ans de connexion à 15 euros par mois? Dans ce dernier cas: cela fait 36 (mois) * 15=540 euros ce qui fait que l ordinateur plus la "formation" couterait 1095-540=555 euros ce qui n est pas une super affaire ! Puis à charge pour le <> de continuer de payer sa connexion à 15 euros par mois apres les 3 ans? Si j ai tout compris, sympa le "cadeau"…empoison né ! Une autre solution aurait pu etre de promouvoir des associations qui luttent contre la fracture numerique et qui recyclent des ordinateurs. On commence à trouver dans les rues de paris, abandonnés sur les trottoirs des pentium 2 ,voire des pentium 3 et autre amd, qui suffiraient pour se connecter à internet et faire de la bureautique. On prefere encourager les gens à acquerir du materiel neuf (la france ne fabrique pas d ordinateurs) , gourmand en energie, qui risque de plomber leur facture d electricité (il y a dix ans un ordinateur ordinateur integrait une alimentation de 150W/200W on a largement depassé 400W dans les ordinateurs recents) et agraver la pollution de la planete. (un ordinateur est plein de cochonneries tres nefastes pour l environnement)
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # toit_de_chôme 2006-07-15 13:18 Eh oui, et je parie que ces PC seront sous windows ! Et là je me proposerais pour dévirusser des machines au prix fort (enfin, un peu moins fort pour ceux qui ont besoin d'argent). Je leur glisserais qu'une main d'oeuvre sous Linux est bien moins cher. D'ailleurs dans mon entourage je demande compensation pour du Windows, rien pour Linux. Et oui, monter une socciété de depannage micro et bien pourquoi pas, ou entrer dans une …

J'aurais aussi promu les associations qui recyclent des ancien PC qui suffisent amplement pour une utlisation quotidienne grand public (internet, bureautique, lecture de DVD + musique). Pas commercial ça, ca passera pas … Faut bien engraisser les initiateurs de la loi Dadvsi qui prétendent proposer des emplois(Vivendi , Microsoft, Fnac …humm)

Je suis sure que la connexion internet du pauvre sera bridée (téléchargement bridé, peut etre bridage sur certain sites …)
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Dalembeurk 2006-07-17 22:24
Toutefois demeurent beaucoup d'exclus qui n'ont pas accès aux joies de la toile alors qu'ils en auraient bien besoin, notamment les chômeurs dans le cadre de leur recherche d'emploi à l'heure où l'ANPE supprime les offres papier affichées sur les murs de ses agences locales…
Quand je lis un truc pareil, je ne peux m'empêcher de laisser échapper un soupir. Un soupir de découragement. Comment peut-on critiquer la droite au pouvoir quand on use de la même consternante mauvaise foi qui ponctue son discours? Quiconque a mis un pied dans une ANPE sait qu'il y a des ordinateurs à la disposition des chercheurs d'emploi, en quantité suffisante et même des gens prêts à vous expliquer comment vous en servir. S'il y a bien un point sur lequel on ne peut pas attaquer l'ANPE, c'est celui-là… Alors pourquoi écrire une chose pareille? Pour faire comme Sarkozy? Ou bien parce que l'auteur de ces lignes n'a jamais mis les pieds dans une ANPE et se contente de répéter les conneries qu'il a entendues?
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2006-07-18 20:41 L'auteur de ces lignes (moi, en l'occurrence) a effectivement la chance d'avoir un ordinateur à la maison et de savoir s'en servir, donc de ne pas avoir à faire la queue à l'ANPE pour consulter des offres en un temps limité, tout en éprouvant la vague humiliation d'être obligé(e) se faire aider quand on ne sait pas bien manier la souris…

Je ne pense pas que la situation que tu décris soit aussi idyllique partout !
Et là où je ferais preuve de critique par rapport à l'accès Internet en ALE, c'est qu'il se limite au site officiel Anpe.fr => à l'heure du progrès technologique, si tu veux aller faire un tour sur d'autres jobboards d'un ordinateur de l'ANPE, non seulement tu n'as pas trop le temps mais c'est impossible. Alors, à l'heure du web, on ne va peut-être pas regretter les offres papier, mais cette "limitation" me semble aussi mesquine que ma supposée mauvaise foi quand on parle de réduire la "fracture numérique".
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...