Actu Chômage

vendredi
29 mai
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités 35 heures : les cadres se rebiffent

35 heures : les cadres se rebiffent

Envoyer Imprimer
Une lettre ouverte de la centrale des cadres CFE-CGC au président de la République a été publiée, mercredi 23 juillet, dans plusieurs quotidiens nationaux pour protester contre la réforme du temps de travail détricotant les 35 heures.

S'exprimant à la première personne, la missive ironise sur la réforme du temps de travail qui doit être définitivement adoptée ce mercredi par le Parlement, et lance quelques piques au Président.

«Je vous fais une lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps…», démarre la lettre que le syndicat a fait parvenir mardi à l'Elysée. «Ainsi donc, je devrai travailler 235 jours au lieu de 218 auparavant [...], l'affaire ne me coûte que mes jours fériés chômés payés et mes jours de RTT, qui constituaient le maigre retour des 60 à 70 heures par semaine que j'effectue pour conserver mon job», ironise-t-elle.

«Je ne suis pas encore aussi omniprésent dans mon entreprise que vous l'êtes vous-même au service de votre pays», raille le syndicat, ajoutant : «Votre engagement permanent [...] aux quatre coins du monde est stupéfiant».

Une loi totalement inique

Mais «serais-je un paria, possesseur de je ne sais quelle situation privilégiée qui mérite le laminage ?», interroge la centrale des cadres. «Cette loi sur le temps de travail m'interpelle particulièrement et me semble totalement inutile, inique et plus frappée du sceau de la revanche que de l'analyse fondée», s'indigne-t-elle.

«Je vous écris cette lettre [...] pour exprimer à travers elle tout le malaise d'une population laborieuse qui souffre, fut-elle de l'encadrement», conclut enfin le syndicat qui a acheté trois encarts publicitaires dans Le Figaro, Libération et La Tribune.

Alors que la CFDT et Force Ouvrière doutent de l'efficacité d'une manifestation en plein été, la CFE-CGC et la fédération CGT des cadres (Ugict-CGT) ont appelé aujourd'hui à des rassemblements simultanés mais séparés, aux abords du Sénat.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 23 Juillet 2008 15:57 )  

Votre avis ?

Que vous inspire la crise sanitaire Covid-19 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...