Actu Chômage

samedi
22 février
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Déclarations d'impôt «pré-remplies» en 2006

Déclarations d'impôt «pré-remplies» en 2006

Envoyer Imprimer
Thierry Breton a annoncé pour 2006 des formulaires intégrant les salaires déclarés par les employeurs.

"Tous les Français auront leur déclaration d'impôt pré-remplie" avec les données fournies par leur patron, a révélé mercredi le ministre des Finances sur France Inter. Ils recevront leur déclaration en mai contre mars jusque-là, "les deux mois de délai étant consacrés par l'administration à préremplir la déclaration", a-t-on précisé au gouvernement.
Actuellement, "quand vous faites vos déclarations, vous mettez vos salaires, donc vous devez reprendre vos fiches de paie, faire l'addition et mettre le salaire total**", a rappelé Thierry Breton. "Or, les employeurs nous envoient systématiquement la copie des salaires. Comme nous avons ces données sur nos ordinateurs, nous avons décidé dès l'année prochaine de mettre le montant que vous avez perçu et (qui est) déclaré par vos employeurs", a poursuivi Thierry Breton. "Vous n'aurez plus qu'à vérifier que les chiffres sont bien les montants que vous avez, ça va être un gain de temps et plus de facilité", a-t-il conclu.

Le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé a précisé par la suite que "la déclaration comprendra les élements de salaires et de retraites préremplis" par l'admnistration. "Soit le contribuable est d'accord avec ces chiffres, soit il ne l'est pas et il corrige dans une case prévue à cet effet." (...) La réforme ne concerne que les salaires, les indemnités journalières de maladie, les allocations chômage, les pensions et les retraites. Le contribuable doit continuer à remplir la déclaration lui-même pour ses autres revenus tels que ceux générés par des valeurs mobilières. Cette réforme "s'adresse surtout aux contribuables les plus modestes car souvent eux ne déclarent que des salaires et des pensions", a déclaré Jean-François Copé.

Le gouvernement avait expérimenté cette déclaration pré-remplie dans le département d'Ille-et-Vilaine et "ce fut un triomphe", selon Jean-François Copé qui a ajouté que 85% des contribuables sondés en étaient satisfaits et qu'il n'y a eu que 0,6% de contentieux.

(Source : France3.fr)

** : notez que M. Breton ne connaît même pas le "cumul net imposable" sur les fiches de paie, ndlr…

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 07 Décembre 2005 16:20 )  

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...