Actu Chômage

mardi
7 avril
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Emplois fictifs aux oubliettes

Emplois fictifs aux oubliettes

Envoyer Imprimer
Devant la chambre d'instruction de la cour de Versailles, le parquet général devrait requérir l'abandon des poursuites dans l'enquête sur les emplois fictifs à la mairie de Paris, à l'époque où Jacques Chirac en était le premier élu. Le jugement sera prononcé à l'issue de l'audience, qui a commencé aujourd'hui.

La bataille juridique autour de cette affaire remonte à l'arrêt de la cour d'appel de Paris, en octobre 2003, qui avait déclaré les faits prescrits. La Cour de cassation a annulé cette décision en décembre 2004 et renvoyé le dossier à Versailles. Les actes de cette procédure auraient pu suspendre la prescription, mais le parquet général en a donc finalement décidé autrement.

Robert Pandraud, Daniel Naftalski, Michel Roussin et Rémy Chardon, directeurs de cabinet de l'actuel président de la République lorsqu'il était à l'hôtel de ville de Paris, entre 1983 et 1995, sont mis en examen pour avoir détourné des fonds publics. Le député UMP de Paris Jean de Gaulle, François Debré, le frère du président de l'Assemblée nationale, ainsi que Marc Blondel, ex-secrétaire général de Force ouvrière, sont également poursuivis en tant que bénéficiaires présumés d'emplois fictifs. Ce dossier est distinct de celui pour lequel l'ex-Premier ministre Alain Juppé avait écopé, en décembre 2004, de 14 mois de prison avec sursis et d'un an d'inéligibilité, concernant là aussi des emplois fictifs rémunérés par la Ville de Paris à six cadres du RPR.

(Source : L'Express)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 01 Décembre 2005 15:46 )  

Votre avis ?

Que vous inspire la crise sanitaire Covid-19 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, merci de le faire par mail en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le remplissant et en...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...