Actu Chômage

samedi
22 février
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Chômeurs, devenez bénévoles !

Chômeurs, devenez bénévoles !

Envoyer Imprimer
Il n'y a pas assez d'emploi salarié pour tout le monde ? Vous vous ennuyez et ne savez pas quoi faire du reste de votre journée, une fois terminées vos infructueuses recherches ? Le ministre de la Vie associative a pensé à vous.

(Car, quitte à travailler, autant le faire gratuitement...)

Jean-François Lamour, qui s'exprimait aujourd'hui à l'Espace du bénévolat à l'occasion de sa Journée mondiale, a présenté plusieurs idées destinées à le relancer.

La France "est championne d'Europe de la vie associative, avec plus d'un million d'associations actives et 190 créations par jour", a-t-il rappelé lors de la conférence de presse qui a suivi. Il faut toutefois "constater que le nombre de bénévoles n'augmente pas dans notre pays, au point que certains ont pu évoquer une «crise du bénévolat»", a-t-il ajouté. Désireux d'y apporter "un soutien national", le ministre, qui entend faire du volontariat associatif "un des piliers du service civil volontaire" annoncé par Jacques Chirac, a présenté plusieurs pistes pour relancer ce secteur qui concerne près de 13 millions de personnes. Pistes qui devraient être précisées lors d'une conférence de la vie associative qui sera présidée par Dominique de Villepin le 23 janvier prochain.

"L'engagement des bénévoles ne doit pas être freiné par des formalités administratives lourdes et complexes", a prévenu M. Lamour. Il a ainsi annoncé que les Centres de ressources et d'information des bénévoles, qu'il avait créés à destination des associations sportives en 2003 pour soulager les bénévoles des tâches administratives, seraient "étendus à l'ensemble des champs associatifs". Le ministre réfléchit également "à la création d'un répertoire national de bénévoles mobilisables rapidement grâce aux nouvelles technologies pour appuyer l'action des services publics". Il s'agirait de créer "une sorte de réserve des bénévoles", a-t-il précisé.

M. Lamour a par ailleurs annoncé que, sur l'enveloppe de 100 millions d'euros supplémentaires prévue par M. de Villepin destinée aux associations œuvrant dans les banlieues, une somme de 15 millions d'euros serait consacrée au développement de "l'offre d'activités dans les quartiers et au soutien de la structuration des associations dans leurs composantes : bénévoles, volontaires et salariés".

Avec la réserve d'inactifs dont dispose le pays, à quand une Agence nationale pour l'Emploi bénévole... ?


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 07 Décembre 2010 01:56 )  

Commentaires 

 
0 # Monolecte 2005-12-06 10:22 Oui, et puis une coordination des propriétaires bénévoles de logements gratuits, la fondation des flux à l'oeil pour les bénévoles (eau, électricité, télécommunicati ons, etc.), le regroupement des supermarket Free Open, le consortium des assureurs généreux et aussi le parti de "demain on rase gratis!" Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...