Actu Chômage

samedi
29 février
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte

Trafic de "seniors"

Envoyer Imprimer
Les "seniors" sont à la mode ? Après l'intérim "spécial seniors", voici une société lyonnaise qui promeut l'emploi des seniors en proposant leurs compétences à des entreprises, pour des missions limitées dans le temps, avec une garantie de résultats et à des prix inférieurs au marché !

Les deux initiateurs du projet, Michel Roure et Philippe Mondo, forts de leurs 25 ans d'expérience dans le monde de l'entreprise, sont partis du constat que l'on trouve d'un côté des seniors, encore motivés mais sous-employés (le taux d'emploi des 55-64 ans est de seulement 36,8%), et de l'autre des sociétés ayant de gros besoins en compétences mais frileuses devant l'embauche.
"Nous avons compris que ce que demandaient les entreprises, c'était plus la sécurité qu'apportait l'expérience que le savoir-faire appris dans une école", explique Michel Roure.

Le concept, baptisé Interlink Partners, est simple : proposer à l'entreprise un senior, expert dans son domaine, pour une mission précise, à la place d'un salarié employé en CDI qui coûterait plus cher. "Au total, les prestations pratiquées par notre société représentent un coût hors taxe inférieur de 10 à 15% à celui du marché", précise Philippe Mondo.
La mission définie, Interlink Partners offre une garantie de bonne fin. Le senior envoyé par Interlink en mission peut s'appuyer sur les compétences d'autres seniors partenaires de la société, aide qui est facturée au coup par coup. Les domaines de compétence sont multiples : management, marketing, ressources humaines, administration, contrôle et finances, achats et logistique etc.. Tous les "experts" proposés par Interlink Partners sont d'anciens dirigeants, ayant 20 à 30 ans d'expérience.

Michel Roure et Philippe Mondo sont confiants. "Notre objectif est évidemment de faire du business mais aussi d'apporter une dimension sociale : faire que ces seniors retrouvent leur dignité", souligne Philippe Mondo. "Nous espérons atteindre un chiffre d'affaire de 1,8 à 2 millions d'euros pour l'exercice 2006/2007, développer des filières en Belgique et en Grande-Bretagne et posséder d'ici à 2007 un fichier de 200 à 300 cadres seniors", conclut Philippe Mondo.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 07 Décembre 2005 16:06 )  

Commentaires 

 
0 # gérard 2005-12-07 18:58 Vu sur le site de cette société :

"Si le profil suivant vous correspond :

Minimum 20/25 ans d'expérience en tant que Cadre dirigeant en PME/PMI ou société multinationale
Formation supérieure (bac+4/5, Grandes Ecoles)
Parcours professionnel empreint de succès
Références professionnelle s de tout premier ordre
Et bien sûr, s'agissant d'une démarche capitalistique, une capacité financière à la hauteur des enjeux"

Outre que le type de "seniors" recherchés est particulièremen t élitiste, on découvre à la dernière ligne que la "dimension sociale" de l'opération est très… sélective !!!
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...