Actu Chômage

jeudi
17 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Carrefour prévoit de supprimer 1.700 postes en France

Carrefour prévoit de supprimer 1.700 postes en France

Envoyer Imprimer
L'action du distributeur Carrefour était en hausse de 0,3% à 37,60 euros à l'ouverture de la Bourse de Paris, mardi 22 novembre, au lendemain de l'annonce d'un plan de réduction d'effectifs en France.

Le numéro deux mondial de la distribution prévoit de supprimer 1.700 postes en France en 2006 et en 2007, soit 1,5% de ses effectifs totaux (130.000 salariés). L'action Carrefour a gagné 6,2% depuis le mois de janvier.

L'annonce a été faite vendredi 18 novembre aux syndicats lors d'un comité paritaire sur l'emploi, a rapporté lundi 21 novembre la CFDT. Les suppressions de postes affecteront les sièges sociaux des filiales de la chaîne d'hypermarchés, qui emploient 8.500 personnes. Elles devraient s'effectuer sans licenciement, à la faveur d'un reclassement des salariés concernés dans les magasins. "Carrefour n'a pas donné d'indication sur la répartition des suppressions de postes", précise Serge Corfa, délégué syndical de la CFDT, indiquant que le groupe compte 79 sociétés.

La direction de Carrefour rappelle qu'elle reste créatrice nette d'emplois, environ 1.500 par an. Carrefour est le premier employeur privé de France.

Ce plan d'austérité vise à sauvegarder la compétitivité du groupe, alors que sa croissance en France se ralentit. Son résultat d'exploitation a chuté de 8,3% l'an dernier sur son marché national. La réforme de la loi Galland, qui va réorganiser les relations entre les grands distributeurs et leurs fournisseurs en 2006, pourrait peser encore davantage sur la rentabilité, selon Carrefour.
Les "sacrifices" imposés aux salariés en France, selon l'expression du directeur général, José-Luis Duran, interviennent après la vente, annoncée en mars, des hypermarchés que possédait Carrefour au Mexique et au Japon.

(Source : Le Monde)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 22 Novembre 2005 18:55 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...