Actu Chômage

mardi
23 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Borloo lance le "contrat d'avenir"

Borloo lance le "contrat d'avenir"

Envoyer Imprimer
Le ministre de la Cohésion sociale, Jean-Louis Borloo, se rend mercredi 30 mars à Dijon pour y signer les premiers contrats d'avenir, destinés à favoriser le retour à l'emploi des allocataires de minima sociaux, a-t-on appris auprès de son ministère. Le ministre, qui a défini ce dispositif d'emplois aidés comme "la clé de voûte" de la loi de cohésion sociale, fera le déplacement pour une cérémonie de signature au conseil général de la Côte d'Or.

Il avait annoncé dans un premier temps que le programme des contrats d'avenir démarrerait courant février, mais sa concrétisation était suspendue à un décret d'application de la loi de cohésion sociale, qui est paru au Journal officiel le 18 mars.
Le contrat d'avenir est destiné aux allocataires de minima sociaux (RMI et Allocation Spécifique de Solidarité principalement, mais aussi allocation de parent isolé). Il remplace les différents contrats aidés existant précédemment dans le secteur non marchand : CES et CEC (contrats emploi solidarité et contrats emploi consolidé). Il est conclu pour une durée déterminée de six mois renouvelable dans la limite de trente-six mois. La durée hebdomadaire moyenne de travail est de 26 heures, rémunérée au Smic horaire. Cette durée hebdomadaire, en prenant en compte les actions de formation obligatoires, ne doit pas excéder 35 heures.

Au total, 185.000 de ces contrats sont budgétés pour 2005. Le ministre a fixé pour objectif la signature d'un million de contrats d'avenir sur la durée du plan de cohésion sociale, soit jusqu'en 2008, à raison d'environ 250.000 par an, afin de faciliter à leurs bénéficiaires le retour vers l'emploi durable.

(Source : www.nouvelobs.com)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 30 Mars 2005 15:37 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...