Actu Chômage

samedi
16 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse La CFDT recrute des "recruteurs"

La CFDT recrute des "recruteurs"

Envoyer Imprimer
En 2005, des "développeurs" seront chargés d'attirer de nouvelles recrues, notamment dans les services publics. Le syndicat de François Chérèque cherche ainsi à compenser les départs de 35.000 à 50.000 militants, consécutifs au soutien que la confédération avait apporté à la réforme des retraites.

Se renforcer. Attirer de nouveaux adhérents dans un pays où le taux de syndicalisation n'atteint pas 9%. Voilà le mot d'ordre et la priorité pour l'année 2005 à la CFDT comme à la CGT. Pour tenir cet objectif, la confédération dirigée par François Chérèque (…) n'hésite pas à mettre les moyens. Elle vient de lancer une opération de recrutement de ce qu'elle appelle des "développeurs" : des militants de la CFDT qui vont aider les syndicats de base, les fédérations professionnelles et les régions ou départements à accroître le nombre de leurs adhérents. La CGT, elle, lancera dès la mi-janvier une grande campagne nationale d'adhésion.

A la CFDT, 500 recruteurs sont déjà en cours de formation : une première vague de 200 d'entre eux devrait achever leur initiation en février 2005. Les autres suivront à l'automne. L'idée de ces "commerciaux" un peu particuliers n'est pas nouvelle. C'est Edmond Maire, l'ancien dirigeant de la centrale, qui a mis en place les premiers "développeurs", en 1988. Parmi ceux-ci figurait d'ailleurs François Chérèque, l'actuel secrétaire général de la CFDT. (…)
A la CGT, c'est un scénario inverse qui a été retenu : forte dans le secteur public, la confédération dirigée par Bernard Thibault souhaite rattraper son retard dans le secteur privé. Elle lancera, le 13 janvier, sa campagne d'adhésion. Lors du comité confédéral national (CCN), tenu les 29 et 30 septembre, M. Thibault avait constaté la stagnation de son syndicat et la difficulté d'atteindre l'objectif du million de militants. "Avec 700.000 adhérents, nous sommes encore loin du compte et pour tout dire, nous ne décollons pas", avait-il regretté. (…)

Article complémentaire :
CFDT : 865.528 militants revendiqués

• CGT : arrivée en tête des élections prud'hommales de décembre 2002 (32,1% des voix), la centrale déclare 650.000 adhérents auprès de la Confédération européenne des syndicats (CES). Son secrétaire général, Bernard Thibault, en recensait 700.000 en septembre.
• CFDT : la confédération, qui a recueilli 25,2% des voix aux prud'hommales, revendique 865.528 adhérents auprès de la CES.
• FO : avec 18,3% aux dernières prud'homales, FO déclare 800.000 adhérents à la CES.
• CFTC : le syndicat chrétien (9,7% aux dernières prud'hommales) revendique 250.000 adhérents.
• CFE-CGC : la centrale des cadres (7% aux prud'hommales) annonce 140.000 adhérents.

(Source : Le Monde du 28/12/04)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 30 Décembre 2004 14:12 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...