Actu Chômage

dimanche
18 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Les mal-logés squattent chez les maires

Les mal-logés squattent chez les maires

Envoyer Imprimer
Hier (le 22/12/04), Droit au Logement (DAL) s'est invité, par surprise, dans les locaux de l'Association des maires de France (AMF). L'objectif : rappeler aux édiles leurs nouvelles responsabilités en matière de logement, suite à la loi de décentralisation.

Peu après midi, deux banderoles jaunes recouvrent les grilles des locaux de l'AMF. Sept cars de CRS sont stationnés à proximité. A l'intérieur, une centaine de mal-logés occupe le hall. Le directeur de l'AMF, François Leonelli, fend la foule avec difficulté : «Je vous demande de vous pousser. Je suis chez moi.» Les manifestants lui répondent par un slogan : «On n'est pas méchants, on veut un logement.»
Après quelques tractations, ils obtiennent un rendez-vous. Jacques Pelissard, le nouveau président de l'AMF, recevra une délégation à 17 heures. A la condition qu'ils quittent les lieux. Les mal-logés flairent l'entourloupe et décident de rester. Le rendez-vous est avancé à 14h30. (…) Jean-Baptiste Eyraud, le président du DAL, sort du bureau de Jacques Pelissard au bout d'une heure et lance :«Il a semblé attentif. Mais ça n'a rien donné.» Un peu plus tôt, le directeur de l'AMF glissait aux manifestants : «Vous vous trompez de porte.»

Lire tout l'article sur www.liberation.fr

Lire aussi :
Articles les plus récents :

Mis à jour ( Vendredi, 24 Décembre 2004 04:42 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...