Actu Chômage

dimanche
21 avril
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Non à la taxation des indemnités des accidentés du travail

Non à la taxation des indemnités des accidentés du travail

Envoyer Imprimer
Contre cette mesure scandaleuse annoncée par le gouvernement, la Fondation Copernic lance une pétition et organise un meeting unitaire le 3 novembre.

Le vote sur cette disposition législative interviendra le 13 ou le 15 novembre. Le gouvernement vient d'affirmer qu'il s'agissait d'un texte "de justice sociale" !

Il y a quelque chose d’obscène dans la mesure annoncée qui vise à imposer les indemnités des accidentés du travail. C’est s’en prendre aux salariés dans leur chair.
Alors que, subordonnés à l’employeur, ils viennent d’être brutalement vulnérabilisés par un accident survenu au travail.
Alors qu’ils ne touchent déjà que 80%, puis 60% du salaire journalier de base.
Alors qu’ils sont frappés par les franchises médicales et les déremboursements.
Alors que, très souvent, leur avenir est devenu incertain du fait du handicap qu’ils subissent.

La justice serait, au contraire, que les accidentés touchent davantage que la totalité de leur salaire, à titre de réparation.

Ne pas imposer jusque-là les indemnités journalières des accidentés du travail n’était qu’une frêle compensation. La supprimer serait scandaleux. D’autant que le total des accidents du travail vient d’augmenter de 0,4% depuis 2 ans. Et que les suicides à cause du travail, et pas seulement à France Télécom, ne sont pas reconnus légalement autant qu’il le faudrait comme des accidents.

Il faudrait aller exactement dans la voie inverse et mieux prévenir, protéger, réparer les accidents et les victimes. Car il y a 2 morts par jour au travail dans le seul secteur privé, 16% de plus entre 2006 et 2008. On dénombre 720.150 accidents du travail avec arrêt par an, 46.436 accidents avec incapacité permanente, 37 millions de journées d’indemnisation AT. Les rapports officiels reconnaissent, d’autre part, que le chiffre de 43.832 maladies professionnelles, avec 8, 7 millions de journées d’IT, est largement sous-déclaré.

Ce sont des chiffres ? Non, ce sont des vies. Des dizaines de milliers de vies que l’organisation du travail brise.

Nous appelons à la mobilisation pour réagir, alerter, rassembler tous celles et ceux qui sont scandalisé-e-s, de façon à faire reculer, catégoriquement, cette mesure inique, intolérable, inhumaine.

=> SIGNEZ NOTRE PÉTITION

Premiers signataires :
• Pouria Amirshahi (PS) • Nathalie Artaud (LO) • Clémentine Autain (FASE) • Olivier Besancenot (NPA) • Gérard Berthiot (PS) • Eric Beynel (Solidaires) • Michel Bianco (Collectif "Le travail tue") • Martine Billard (députée écologiste, PG) • Jean-Jacques Boislaroussie (Alternatifs) • Luc Boltanski (sociologue EHESS) • Gilles Caron (FO Banques) • Leila Chaibi (NPA) • Jean-Christophe Cambadélis (PS) • Annick Coupé (Solidaires) • Claude Debons (PG) • Sandra Demarcq (NPA) • Gérard Filoche (PS, inspecteur du travail) • Jacqueline Fraysse (PCF) • Laurent Garrouste (inspecteur du travail) • Razzy Hammadi (PS) • Benoit Hamon (PS) • Lucien Jallamion (République et Socialisme) • Régis Juanico (PS) • Charles Hoareau (CGT) • Michel Husson (économiste) • Bernard Lacroix (professeur science politique, Institut Universitaire de France) • Arlette Laguiller (LO) • Pierre Laurent (PCF) • Frédéric Lebaron (professeur de sociologie, Institut Universitaire de France) • Hervé Le Fiblec (BN Snes-Fsu) • Marie-Noëlle Lieneman (PS) • Noël Mamère (Les Verts) • Philippe Marlière (Universitaire) • Caroline Mécary (Copernic) • Jean-Luc Mélenchon (PG) • Catherine Mills (économiste spécialiste de la protection sociale) • Roland Muzeau (PCF) • Willy Pelletier (Copernic) • Christian Picquet (Gauche unitaire) • Jean-Baptiste Prévost (UNEF) • Violaine Roussel (professeur de sociologie, université Paris VIII) • Bob Siné (dessinateur, patron de presse) • Annie Thébaud-Mony (sociologue Inserm) • Alain Vidalies (PS)…

MEETING UNITAIRE avec toutes les organisations de gauche le mardi 3 novembre :
de 18H à 20H à la Bourse du Travail, grande salle Ambroise Croizat
3 rue du Château d'Eau - 75010 Paris (M°République)

Intervenants : Benoît Hamon (PS), Pierre Laurent (PCF), Nathalie Arthaud (LO), Eric Beynel (Solidaires), Martine Billard (PG), Sandra Demarcq (NPA), Alain Lipietz (Les Verts), Claude Debons (PG), Gérard Filoche (Inspecteur du Travail, PS) et Willy Pelletier (coordinateur général de la Fondation Copernic).

Le site : www.non-taxation-at.net

La Fondation Copernic est par ailleurs à l'initiative de la campagne "Travailler tue en toute impunité : pour combien de temps encore ?" => www.fondation-copernic.org

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 23 Novembre 2009 13:02 )  

Votre avis ?

Comment jugez-vous la façon dont vous êtes informé ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...