Actu Chômage

vendredi
24 mai
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Quand l’Europe facilite le travail au noir

Quand l’Europe facilite le travail au noir

Envoyer Imprimer
Le procès pour travail dissimulé sur le chantier de l’EPR de Flamanville s’est ouvert à Cherbourg. Le dossier vise les employeurs de 460 ouvriers étrangers embauchés au noir.

163 relèvent de l’agence d’intérim Atlanco qui serait domiciliée à Chypre et 297 d’une société roumaine de BTP.

Bouygues TP, sa filiale Quille et la société Welbond Armatures se voient reprocher d’avoir recouru «aux services d’une entreprise pratiquant le travail dissimulé».

3,6 millions d'euros de cotisations sociales n’auraient pas été payées entre 2008 et 2011.

On constatera, une fois encore, que l'affaire concerne des «travailleurs détachés» issus de la CEE, des entreprises chypriote et roumaine, de grands groupes français (et leurs sous-traitants).

Cette magouille à grande échelle, à échelle industrielle, confirme que l'Europe, par ses dispositions et les «détournements» qu'elles facilitent, entretient et encourage la concurrence (déloyale) entre travailleurs.

Non seulement les fameux «plombiers polonais, roumains, chypriotes…» DÉCLARÉS travaillent en France aux coûts sociaux en vigueur dans leurs pays d'origine (c'est-à-dire 40 à 60% de cotisations en moins), mais beaucoup le font au black.

Encore une info qui gonflera le score électoral du «petit parti qui monte…», avec la bénédiction de l'Europe et de tous ceux qui nous juraient main sur le cœur, lors du référendum sur la Constitution européenne de 2005 (1), que le fameux «plombier polonais» relevait du pur fantasme. Selon les syndicats, ils seraient plus de 500.000 en France (estimation). Combien non déclarés ?

(1) Projet rejeté par plus de 54% des électeurs mais adopté - en force - à l'Assemblée nationale.

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 19 Mai 2015 05:05 )  

Commentaires 

 
0 # hop hup 2015-03-11 20:18 http://www.politique.net/2015031001-sous-traitants-de-pole-emploi.htm

Les sous-traitants de Pôle emploi gagnent 143 millions d'euros… et certains signent à la place des chômeurs
voila une info qui devait interreser votre site
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Européennes : Pour quelle liste voterez-vous ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...