Actu Chômage

lundi
26 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Actuchomage, un précurseur du mouvement des Indignés

Actuchomage, un précurseur du mouvement des Indignés

Envoyer Imprimer
Il n’est pas dans nos habitudes de verser dans l’autosatisfaction. Mais nous revendiquons une place parmi les précurseurs du mouvement des Indignés. Pas en Espagne (nous n’y sommes pas implantés). Disons que nous participons, depuis 7 ans maintenant, à cette prise de conscience citoyenne inédite.

Petit retour en arrière à l’attention de celles et ceux qui ne nous connaissent pas ou peu.

Actuchomage.org est né en septembre 2004, à la suite du mouvement des Recalculés de l’Assedic, ces chômeurs qui ont bataillé en 2003 contre l’Unedic, le gouvernement et le Medef, pour conserver leurs Droits aux allocations chômage. Des centaines de Chômeurs de toutes conditions sociales (cadres, employés, ouvriers…) et de tous les horizons politiques s’indignèrent contre le mauvais traitement que leur réservait la mise en application de la nouvelle Convention d’assurance-chômage.

Avec le soutien des associations et collectifs de Chômeurs, ils saisirent le Conseil d’État et les Tribunaux. L’affaire fit grand bruit et se solda par la réintégration dans leurs Droits de plus de 800.000 Chômeurs. Pour cela l’État débloqua 2 milliards d’euros.

Nous n’entrerons pas plus avant dans le détail de cette bataille très complexe sur le plan juridique.

À la suite de ce mouvement, donc, une dizaine de Chômeurs décidèrent de créer notre association avec pour objectif : Ouvrir de nouveaux champs d’expression, d’échanges et de mobilisations à celles et ceux qui sont touchés par la précarité et le sous-emploi.

Si, pour cela, nous n’avons pas occupé une place publique comme le font les Indignés, nous avons posé «nos valises» sur la Toile, sur le Web, et édifié le campement Actuchomage.

Cela fait maintenant 7 ans que notre petit site associatif diffuse les informations militantes, alternatives, dissidentes sur les thèmes du Chômage, de la Précarité, de la Cohésion sociale et républicaine. Sept ans que des milliers de personnes en débattent librement en commentaires de nos articles et sur nos forums (plus de 100.000 messages postés ces deux dernières années !).

En 2006, nous avons même été encore plus loin, en lançant le site Rénovation-démocratique.org – nom de domaine explicite – que nous avons hélas été contraints de fermer faute de moyens financiers pour l’adapter aux nouvelles technologies du Web.

Pendant la campagne présidentielle de 2007, l’audience cumulée de nos sites (Actuchomage et Rénovation-démocratique) pouvait dépasser 25.000 visites par jour. Tout ça avec 4.500 euros de budget annuel, 400 euros par mois !

Aujourd’hui, Actuchomage reste un site référence, un des rares espaces de libre expression ouverts à celles et ceux qui n’ont pas les moyens de s’exprimer ailleurs. Un site dont les forums sont – pour ainsi dire – autogérés. Nous rappelons ici que les messages qui y sont postés ne font pas l’objet d’une modération a priori (avant leur mise en ligne). Chacun est donc libre de s’exprimer. Cependant, une modération peut s’exercer a posteriori si nécessaire (modification ou suppression - exceptionnelle - des messages qui ne respectent pas nos conditions d'utilisation).

Depuis 7 ans, nous avons connu quelques problèmes. Pour autant, nous n’avons jamais changé notre façon de faire bien qu’un dérapage ait conduit le Directeur de la Publication (également Président de l’association) devant le Tribunal correctionnel de Saint-Nazaire en 2007. Un de nos intervenants ayant posté un message délictueux, nous avons été condamnés à 500 euros d’amende avec sursis.

Sur le fond, notre site fonctionne d’une façon comparable à celle qui régit les rassemblements d’Indignés en Espagne et en France, auxquels nous participons Place de la Bastille (voir à ce sujet notre reportage vidéo réalisé dimanche 29 mai, en page d’accueil du site).

Depuis 7 ans, nous avons engagé de nombreuses mobilisations citoyennes, animées par des référents issus de nos rangs «virtuels» : Contre les discriminations à l’embauche (Gérard et Yves), sur le chômage des Seniors (Gérard et Vincent), sur les Tarifs de Première Nécessité du gaz et de l’électricité (José), sur le Droit à obtenir un emploi en vertu de l’alinéa 5 du Préambule de la Constitution (Jean-Claude), contre la surtaxation du 3949 de Pôle Emploi (Sophie et Mabulle – pseudo d’un agent Pôle Emploi), pour la vérité des chiffres du Chômage (Sophie), pour l’accès aux cantines scolaires et centres de loisirs des enfants de chômeurs discriminés par certaines municipalités (Sophie et Yves), sur le suivi vidéo des mobilisations et des luttes (Pili), contre le projet de Constitution européenne (Jean-Marc), pour la dénonciation des plans massifs de licenciements pendant la crise, dans le cadre de notre opération «Chômage Année Noire» (Pili, Sophie, Yves… rejoints par plusieurs dizaines de participants), pour soutenir les actions menées par les collectifs Stop Précarité, Génération précaire, Jeudi Noir… en faveur de la jeune génération qui ne trouve pas d’emplois dignes de ce nom et de logements.

On en oublie, tellement nous avons «guerroyé» ces 7 dernières années ! Et nous avons aussi obtenu des résultats dans la vie réelle : 4 procès gagnés contre des entreprises pratiquant la discrimination à l’embauche, suppression de la surtaxation du 3949, réintégration des enfants de chômeurs discriminés (avec le soutien du Canard enchaîné, du Parisien, de France3)… Entre autres.

À chaque fois, nos mobilisations sont nées d’un article ou d’un message posté sur nos forums, qui a été discuté et enrichi par des dizaines d’intervenants dans une démarche de démocratie (vraiment) participative.

En cela, nous pouvons affirmer que nous comptons au rang des (vrais) précurseurs de cette appropriation citoyenne des sujets qui touchent à notre existence. De même, on constatera que tous les thèmes qui mobilisent aujourd’hui les Indignés de Madrid, de Barcelone ou de Paris sont ceux sur lesquels nous travaillons depuis la création de notre association.

Nous rejetons ce système qui encourage les inégalités et ce bipartisme politique qui fait que près de 50% des Français ne sont pas représentés à l’Assemblée nationale. Et parmi ceux-ci, évidemment, les Chômeurs, les Précaires, les Travailleurs pauvres, les Jeunes, les Smicards… tous ceux qui, par millions, croupissent dans les sous-sols de la République.

Notre dernière initiative se situe, elle aussi, à l’avant-garde militante. Il s’agit du PACTE contre l’insécurité sociale. Le PACTE, ça veut dire : Protections Actives du Chômage, du Travail et de l’Emploi. Il comporte 10 propositions que nous tenterons d’avancer et de soutenir à l’occasion des élections présidentielles de 2012.

Nos Sympathisantes et Sympathisants, Amies et Amis, Adhérentes et Adhérents, Lectrices et Lecteurs, savent qu’ici, sur Actuchomage, ils sont sur un site qui reste à la pointe de l’engagement militant et citoyen. Une initiative UNIQUE sur le Web qui associe informations (remises à jour quotidiennement), échanges, liberté d'expression, mobilisations et actions.

Nous sommes Toutes et Tous des Indignées et des Indignés depuis 2004. Nous le revendiquons !

 

Yves Barraud
Président d’APNÉE – Alternatives Pour une Nouvelle Économie de l’Emploi
www.actuchomage.org

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 18 Août 2011 11:55 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...