Actu Chômage

vendredi
23 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Les grosses tirelires du CAC 40

Les grosses tirelires du CAC 40

Envoyer Imprimer
Les grandes entreprises francaises affichent au premier semestre 2010 des bilans confortables. Les valeurs du CAC 40 détiennent ensemble près de 150 milliards d'euros de trésorerie au premier semestre 2010, selon les données compilées par le cabinet Ricol Lasteyrie pour Les Echos, soit une hausse de 5% par rapport à la même période l'an passé. En parallèle, leurs ratios d'endettement s'améliorent aussi. Palmarès de ces vedettes du CAC.

Total : 14,8 milliards d'euros
Total est l'entreprise du CAC 40 qui dispose ce premier semestre du plus gros matelas de cash. Sa trésorerie, s'élevant à 14,8 milliards d'euros, est «à lier à la hausse du prix du pétrole», indiquent aux Echos Pierre Astolfi et Olivier Ménard, respectivement associé et analyste chez Ricol Lasteyrie.

EADS : 13,5 milliards d'euros
EADS affiche aussi une trésorerie mirobolante de 13,5 milliards d'euros, qui s'explique par «des avances sur le carnet de commandes, qui atteint plus de 400 miliards d'euros», selon Pierre Astolfi et Olivier Ménard, du cabinet Rical Lasteyrie. Toutefois, la trésorerie d'EADS à chuté de 10,5% par rapport à l'année dernière. Elle s'élevait alors à 15,1 milliards d'euros.

EDF : 13,2 milliards d'euros
EDF dispose à présent de 13,2 milliards d'euros de cash. Sa trésorerie à augmenté de près de 13% depuis 2009 : elle s'élevait alors à 11,7 milliards d'euros. Son ratio dette nette/capitaux propres devrait être, cette année, supérieur à 100.

GDF Suez : 12,3 milliards d'euros
Dans l'ensemble, les groupes de services aux collectivités, comme GDF Suez (ou EDF), disposent de très importantes ressources. «Il n'y a là rien d'étonnant : compte tenu de l'intensité capitalistique élevée, ils ont besoin de beaucoup de cash, mais ils ont aussi beaucoup de dette», explique aux Echos Claudia Panseri, responsable de la stratégie actions à la Société Générale. GDF Suez est assise cette année sur un confortable matelas de cash de 12,3 milliards d'euros.

Peugeot : 10,4 milliards d'euros
Dans l'automobile, Peugeot voit sont cash augmenter de près de 15% par rapport à l'année dernière, pour atteindre 10,4 milliards d'euros ce premier semestre. Cette hausse de sa trésorerie, Peugeot la doit «au redémarrage du cycle d'exploitation, avec notamment la prime à la casse», d'après les spécialistes de Ricol Lasteyrie cités par Les Echos.

France Telecom : 9,4 milliards d'euros
France Télécom est l'entreprise du CAC 40 qui a vu son cash augmenter le plus fortement par rapport à 2009 : de l'ordre de 98%. L'année dernière, sa trésorerie s'élevait à 5,2 milliards d'euros. Cette année, elle a quasiment doublé, puisque France Télécom dispose ce premier semestre de 9,4 milliards d'euros.

Renault : 8,2 milliards d'euros
La trésorerie de Renault a augmenté à hauteur 12% cette année, passant de 7,3 milliards d'euros en 2009 à 8,3 milliards d'euros ce premier semestre. En parallèle, sa dette nette diminue fortement, de l'ordre de 21,2%. Elle s'élevait à 5,9 milliards d'euros en 2009 et est passée à 4,7 milliards d'euros ce premier semestre.

Veolia Environnement : 5,7 milliards d'euros
Veolia Environnement se classe 8e parmis les entreprises du CAC 40 qui ont les plus fortes trésoreries, à 5,7 milliards d'euros. Comme pour EDF, le ratio dette nette/capitaux propres de Véolia Environnement devrait être, cette année, supérieur à 100.

Vinci : 5,7 milliards d'euros
En 9e position dans ce palmarès, Vinci a vu sa trésorerie chuter de 6,7 milliards d'euros en 2009 à 5,7 milliards ce premier semestre. Elle a encaissé une chute de plus de 15%. Parallèlement, sa dette nette a augmenté de près de 10%, pour atteindre 15 milliards d'euros cette année.

Alcatel-Lucent : 4,8 milliards d'euros
Alcatel-Lucent cloture le palmarès des 10 premières trésoreries du CAC 40, avec 4,8 milliards d'euros de cash. Sa trésorerie a diminué de 13% par rapport à l'année dernière, passant de 5,6 milliards d'euros à 4,8 milliards d'euros ce semestre.

(Source : L'Expansion)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 23 Octobre 2010 03:52 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...