Actu Chômage

jeudi
17 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Baisse des prix : c'est l'intox !

Baisse des prix : c'est l'intox !

Envoyer Imprimer
Indice des prix négatif ne rime pas nécessairement avec hausse du pouvoir d'achat. Dans les supermarchés, les prix des produits de grande consommation ont augmenté.

Les prix à la consommation en France ont baissé pour le deuxième mois consécutif en juin sur un an, de 0,5%, a annoncé l'INSEE. Les prix des produits de grande consommation dans la grande distribution ont également reculé en juin de 0,2%. En apparence, il s'agit de bonnes nouvelles pour le portefeuille des Français. En réalité, il n'est pas certain que leur pouvoir d'achat augmente... Explications.

La baisse de l'inflation reflète principalement la chute des prix du pétrole par rapport au pic de l'été 2008 (- 26,1% sur un an en juin). D'ailleurs, l'indicateur d'inflation sous-jacente hors tarifs publics et produits à prix volatils, comme l'énergie ou les matières premières agricoles est stable (+ 1,5% sur un an). Dans le détail, certains produits affichent effectivement de légères baisses tarifaires, mais la plupart sont en hausse.

Les fruits et légumes sont moins chers

Les prix de l'alimentation ont reculé de 0,4% sur un an. Ceux des produits frais, notamment, affichent une baisse sensible (- 5,6% sur un an pour les légumes et - 12,5% pour les fruits). Les prix des produits laitiers diminuent également légèrement (- 1,2% sur un an pour les fromages et - 1,3% pour le lait et la crème. En revanche, les prix de la viande de porc et de la charcuterie sont en hausse saisonnière de 1,3%. Mais la plus forte hausse revient aux légumes surgelés et en conserve (+ 3,8% sur un an).

Dans les supermarchés, les prix des produits de grande consommation sont en baisse de 0,2% en juin par rapport à mai. En revanche, sur un an, ils ont augmenté globalement de 5,3% (+ 0,1% dans les hypermarchés, + 1,2% dans les supermarchés et + 1,9% dans les petits commerces et hard discount).

Des baisses fortes ont été constatées pour les prix des équipements audiovisuels (- 18,6% sur un an), photo et cinéma (- 18%), ainsi que pour le matériel informatique (- 12% sur un an). Parmi les autres produits manufacturés, les prix de l'habillement et des chaussures ont diminué de 0,6% sur un an. En revanche, les prix des automobiles neuves se sont accrus de 2,5%, tout comme ceux des autres pièces de rechange et accessoires pour véhicules (+ 4,5 % sur un an).

Les loyers et l'eau sont plus chers

De manière saisonnière, le poste "loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères" a fortement renchéri (+ 2,9% sur un an). De nouvelles hausses tarifaires ont notamment pesé sur les prix de l'assainissement (+ 3,1% sur un an) et de la distribution d'eau (+ 5,3%).

En ce début de saison estivale, sachez également que les prix des hébergements de vacances sont 2,8% plus chers qu'il y a un an, ceux de l'hôtellerie ont augmenté de 2,2%. Les prix des voyages touristiques tout compris sont plus chers de 1,9 % par rapport à juin 2008, ceux des billets d'avion de + 4,5%. Pour se consoler de ces hausses, autant se faire un cinéma, le prix du billet n'ayant augmenté "que" de 0,9% sur un an. En revanche, il vaut mieux éviter de s'offrir des fleurs car leurs prix ont grimpé de 1,4%.

Elle semble donc bien lointaine, la fameuse et tant redoutée spirale de la déflation, ce cycle vicieux de recul généralisé des prix et des salaires destructeur de l'économie. D'ailleurs, affirme Alexander Law (Xerfi), "la situation va s'inverser dès la fin de l'été : l'indice global redeviendra donc positif en glissement annuel très prochainement". D'ailleurs, les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% en juin par rapport au mois de mai.

(Source : L'Expansion)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 24 Février 2012 11:39 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...