Actu Chômage

mardi
18 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique La France a «gagné» 70.000 chômeurs en 15 jours

La France a «gagné» 70.000 chômeurs en 15 jours

Envoyer Imprimer
Mi-février, l’Unedic évaluait à 282.000 le nombre des destructions d’emplois en 2009. Il y a deux jours, filtrait du ministère de l’Économie la prévision de + 300.000 chômeurs. Aujourd’hui, le Conseil des ministres en annonce + 350.000 en 2009 ! Qui dit mieux ?

Ça patauge un max dans les instances dirigeantes. En 15 jours, la France a «gagné» 70.000 chômeurs de plus pour cette année. Comme ça, comme par enchantement ! Mi-février, l’Unedic (l’organisme référence en la matière puisqu’il gère l’assurance-chômage) tablait sur le chiffre fantaisiste de + 282.000 chômeurs (aussitôt dénoncé par Actuchomage). Le ministère de l’Économie et des Finances corrigeait le tir le 2 mars avec + 300.000 demandeurs d’emploi et, le 4 mars, à l’issue du Conseil des ministres, il passait à + 350.000. Où cela s’arrêtera-t-il ?
Au niveau de la prévision que nous faisions, sur Actuchomage, dès novembre 2008 : Entre 500.000 et 600.000 destructions d’emplois en 2009 ? Où au niveau de l’extrapolation que nous avons tirée du dernier chiffre connu, + 90.200 chômeurs en janvier 2009, c’est-à-dire : 1 million de chômeurs supplémentaires cette année ?

Nous tenons à rappeler à nos lecteurs et, accessoirement, aux brillants analystes économiques, que ces prévisions ne concernent que la catégorie 1, le taux officiel du chômage. Pôle Emploi en compte 8, dont la catégorie 4, celle des «stagiaires de la formation professionnelle» qui recense tous les licenciés économiques ayant opté pour une Convention de reclassement personnalisée ou un Contrat de transition professionnelle. Et en ce moment, des CRP et des CTP (qui assurent aux chômeurs une meilleure indemnisation), il s’en signe des milliers. Voilà autant de demandeurs d’emploi qui n’apparaîtront pas dans le taux officiel !

Et ne parlons pas du chômage partiel qui se généralise dans tous les secteurs de l’économie. Autant dire qu’en matière de chômage réel, toutes les projections, celles de l’Unedic, celles du gouvernement et même les nôtres, apparaissent largement sous-évaluées. Imaginez qu’aux USA, on prévoit la destruction de 6 millions d’emplois en 2009, contre 2 millions en 2008.

Y.B.
Mis à jour ( Mercredi, 04 Mars 2009 15:59 )  

Commentaires 

 
0 # Yves 2009-03-04 15:13 Incapables d’établir des projections crédibles, l’Unedic et le gouvernement avancent dans le brouillard le plus épais. Et cette absence d’anticipation pourrait avoir des conséquences DÉSASTREUSES : Il n’est pas improbable que, face au déficit de l’assurance-chômage amplifié par une baisse du nombre de cotisants et une envolée du nombre d’allocataires, les conditions d’indemnisation des chômeurs fassent les frais d’un PLAN DE RIGUEUR sans précédent.

Si la situation continue à se dégrader sur ce rythme, les prestations d’assurance-chômage ne sont pas GARANTIES car leur financement n’est pas prévu !

Fin février, le Président de l'Unedic envisageait sur France Info une augmentation des cotisations, alors que le Medef, lui, exigeait - lors des négociations de la nouvelle Convention d'assurance-chômage en décembre 2008 - une baisse de ces mêmes cotisations à partir de juillet 2009.

Face à l'accroissement du chômage à plein-temps et du chômage partiel, il probable - prévisible même - que les partenaires sociaux de l'Unedic se retrouvent plus tôt que prévu pour trouver des solutions.

Et là, l'arbitrage (pour éviter de laisser filer le déficit) se fera soit en faveur du patronat, soit en faveur des privés d'emploi.

Dans ce type de configuration, les seconds ont rarement eu gain de cause.

Et si l'Unedic "impose" une augmentation des cotisations, je suis bien certain que le Medef obtiendra ce qu'il réclame depuis un moment : Un retour à la dégressivité (en d'autres termes, à une baisse progressive des allocations tous les 6 ou 3 mois).

On fait le pari ?
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2009-03-04 15:19 282.000… 300.000… 350.000…

On dirait Christine Lagarde ou Eric Woerth qui évaluent le déficit de l'Etat !!!

Jusqu'où iront-ils ?
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2009-03-04 15:20 Le président de l'Unedic le concédait il y a quelques jours sur France Info : "C'est la fin des CDD et missions d'intérim qui crée le chômage en ce moment".

D'ici février/mars, ce sont les premiers effets des plans sociaux annoncés à partir de novembre 2008 qui vont créer le chômage.

Le pire est donc à venir !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Ongles_noirs 2009-03-04 17:57 Comme le disait je ne sais plus quel humoriste…
Je suis incompétent et, croyez moi, ça va faire du bruit !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # YoshiL7 2009-03-04 17:59 On dirait aussi l'ANPE, oups, Pôle Emploi dans sa dernière newsletter annonçant son nouveau moteur de recherche…

On y lit : "257 000 : c’est le nombre d’offres d’emploi diffusées sur le site anpe.fr en moyenne chaque jour."

Alors que pour exemple, à ce jour, le site affiche fièrement 140.000 offres… pour 755.000 CV environ… Et si on prend le temps de lire ces chiffres régulièrement, depuis le début de l'année, il n'y en a jamais eu autant variant de 100.000 à 140.000 ! Par contre, pour le nombre de CV, c'est une hausse de 83.000 environ sur la même période…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # hubert23 2009-03-05 08:45 Citations:
========
«Les hommes politiques, c'est des hommes qui font le même métier que moi sauf qu'ils mettent moins de rouge sur le nez. Mais ça je pense qu'ils devraient en mettre plus, ils feraient plus marrer.

«Le mois de l’année où le politicien dit le moins de conneries, c’est le mois de février, parce qu’il n’y a que vingt-huit jours».

Coluche

ET NOUS SOMMES EN MARS, UN MOIS DE 31 JOURS!
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # patrice-merignac 2009-03-06 09:48 et en moins de troismois nous avons perdu au niveau du budget de l'etat plus de 50 milliards d'€ qui sont tout bonnement laisser a notre charge a tous soit si on compte 30 millions de menages en france presque 1700 €, mais ne vous inquietez pas ces 50 milliards perdus ne le sont pas pour tous Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...