Actu Chômage

jeudi
12 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse L'ANPE-Assedic modifie ses services aux chômeurs

L'ANPE-Assedic modifie ses services aux chômeurs

Envoyer Imprimer
Le service public de l'emploi «nouvelle formule» entend revoir en profondeur le suivi des chômeurs afin d'accélérer leur retour à l'emploi, et planche sur son offre de services.

La nouvelle entité issue de la fusion entre l'ANPE (placement des chômeurs) et l'Assedic (indemnisation) n'a pas encore de nom, mais cela ne saurait tarder : deux ou trois propositions devraient être faites demain aux membres du Conseil d'administration à qui il reviendra de trancher. La réunion sera aussi et surtout l'occasion de débattre d'un sujet clef : quelle sera l'offre de services du nouvel opérateur ?

Un document détaillant les premières propositions de la direction a été transmis aux partenaires sociaux. Pour parvenir à un "véritable saut qualitatif", "visible" dès le premier semestre 2009, la future entité entend revoir en profondeur le suivi des chômeurs. Un "entretien unique d’inscription" va d'abord être expérimenté début 2009 (et généralisé au quatrième trimestre) avec, à la clef, une information sur l'indemnisation, des premières offres et "la contractualisation du profil de recherche d’emploi et donc de l’offre raisonnable d’emploi".

Trois parcours personnalisés

A tous les niveaux, "l’accélération du retour à l’emploi" est en effet visée : les chômeurs, quel que soit leur profil, devront être mis en contact dans les quinze jours qui suivent cette inscription avec un "référent unique". Les agents des Assedic et de l'ANPE seront formés dès cet automne pour être en capacité d'assumer ce rôle. Mais les syndicats s'inquiètent de formations au rabais.

Le document d'orientation prévoit ensuite le déploiement de trois "parcours personnalisés" selon les publics : un "parcours d’appui" pour les moins éloignés de l'emploi, un "parcours d’accompagnement" pour ceux qui rencontrent des difficultés et un "parcours créateur d’entreprise". Le suivi mensuel dès le premier mois, déjà en place pour les seniors, sera élargi aux moins de 25 ans début 2009, pour couvrir ensuite "la plus large part possible de demandeurs d’emploi".

La sacro-sainte Mobilité

Au niveau des aides, la future entité prévoit de se concentrer sur la mobilité : billets de train ou d'avion à des tarifs privilégiés pour se rendre à un entretien d'embauche à plus de 30 km du lieu de résidence, aides aux déplacements quotidiens en cas de reprise d'emploi, à la double résidence, au déménagement, etc. Parmi les nouveaux services devant être expérimentés figure aussi la location de "véhicule d’insertion" (voiture ou deux-roues), des services dont la gestion sera sous-traitée.

Les actions de formation préalable au recrutement seront concentrées sur des "formations courtes ayant un débouché identifié". Enfin, quelque 773 guichets uniques (ANPE-Assedic) sont promis fin décembre. Le nouvel opérateur prépare également une offensive du côté des entreprises, avec, à l'instar des opérateurs de placement privés, la mise en place de "forces de prospection" pour l'ensemble des entreprises, et d'équipes régionales dédiées aux grands comptes.

(Source : Les Echos)

DERNIÈRE MINUTE : Le choix du nouveau nom de l'opérateur issu de la fusion ANPE-Assedic, qui devait être effectué ce matin en conseil d'administration, a été repoussé pour des «questions juridiques» sur les noms qui devaient être soumis.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 08 Septembre 2008 18:12 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...