Actu Chômage

jeudi
28 mai
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Le chômeur, sujet ou objet médiatique ?

Le chômeur, sujet ou objet médiatique ?

Envoyer Imprimer
Quatre années de rapports avec le petit monde de la presse, de la radio et de la télévision nous autorisent à en tirer le bilan.

C'est avec enthousiasme (et reconnaissance) qu'APNÉE/Actuchomage s'est régulièrement prêtée au jeu médiatique, au gré de l'actualité, y voyant l'occasion de défendre — modestement — la cause des privés d'emploi : faire passer des vérités qu'on n'a pas l'habitude de servir aux Français afin de réhabiliter l'image du chômeur, constamment et injustement écornée.

Malgré des collaborations réussies, force est d'avouer que le terrain est souvent miné. Outre les mauvaises pratiques rencontrées dans ce métier, le verrou de la parole demeure; plus encore depuis mai 2007. Pour les médias, le privé d’emploi est un «produit premier prix» qu’on prend et qu’on jette après s'en être servi. Voici pourquoi nous avons éprouvé le besoin de mettre un coup de pied dans la fourmilière en rédigeant un mémento à l’usage des chômeurs de bonne volonté qui voudraient témoigner de leur situation — ainsi qu’éventuellement aux journalistes désireux de les considérer comme de véritables «sujets»...

=> Le Chômeur et les Médias

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 08 Septembre 2008 14:18 )  

Votre avis ?

Que vous inspire la crise sanitaire Covid-19 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...