Actu Chômage

samedi
14 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Combien de Smicards en 2006 ?

Combien de Smicards en 2006 ?

Envoyer Imprimer
C'est bizarre mais cette année (... élections obligent ?) le taux 2006 des salariés payés au Smic n'a pas été divulgué non plus !

L'année dernière, au mois de février, coup de tonnerre : la DARES annonçait 2,54 millions de Smicards au 1er juillet 2005 soit 16,8% de la population active : le "plus haut niveau" enregistré depuis 20 ans ! Historique ? Honteux.

En tant que chômeurs nous avons tous remarqué que les offres d'emplois rémunérés sur la base Smic étaient légion en dépit des compétences, diplômes et disponibilité exigés. En toute logique, il nous était permis d'envisager un score 2006 supérieur à 18%... limite 20%.

Mais depuis que Nicolas Sarkozy s'est fourvoyé en déclarant sur TF1 ("J'ai une question à vous poser") que «le Smic, c'est le salaire de la moitié des Français» - honte à lui qui en palpe vingt fois plus, ignorant que le vrai salaire médian (1.484 € en 2004) ne permet pas de vivre mieux… -, malgré les débats électoraux sur sa revalorisation pour mieux noyer le poisson, nous n'oublions pas que chaque année, nos statisticiens nous rendent leurs comptes. Et depuis que l'INSEE vient de refuser - pour la première fois en vingt ans - de livrer les résultats de son Enquête-Emploi annuelle sur les chiffres du chômage, les reportant pour l'automne (c'est-à-dire après les élections), nous constatons qu'à la date annuelle de révélation du taux de salariés smicards rien ne transpire après moult recherches sur le web... Et à la DARES, il n'y a personne pour vous répondre au téléphone.

Pourquoi ce silence ???

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 22 Mars 2007 07:04 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2007-06-14 15:28
Les bénéficiaires de la revalorisation du Smic au 1er juillet 2006 (Synthèse N°13.1 du 19 mars 2007)

L'enquête ne porte que sur les chiffres du secteur marchand non agricole (hors intérim, agricole, domestique, hospitalier et collectivités locales) : dans ce cadre, il s'avère que leur nombre aurait baissé à 15,1% grâce aux négociations salariales.

Mais au total, ils sont 3,34 millions de salariés dans l'ensemble de l'économie, dont 40% à temps partiel.
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...