Actu Chômage

samedi
8 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités La SIEMP et la mairie de Paris envoient la police au local d'AC!

La SIEMP et la mairie de Paris envoient la police au local d'AC!

Envoyer Imprimer
Comme quoi il n'y a pas qu'Actuchomage qui a des ennuis... Pour lutter contre le chômage - pardon… contre les chômeurs ! -, en cette période estivale tous les moyens sont bons.

Ce mercredi 19 juillet, comme tous les autres, AC! Paris tient sa permanence au 23 bis rue Mathis (75019). Comme toutes les semaines, des précaires tentent de résoudre ensemble leurs problèmes : radiations de l'ANPE, coupures EDF, trop-perçus ASSEDIC, conflits du travail, galères de logement. Des courriers sont rédigés, chacun a accès à Internet, au Code du Travail ou de l'Action sociale pour tenter de trouver des réponses.

A partir de la permanence, c'est toute l'activité d'AC! qui s'organise : nos actions et nos revendications en sont issues. Le local de la rue Mathis n'est pas seulement celui des collectifs parisiens d'AC!, mais aussi celui des collectifs de toute la France.

C'est à cette permanence qu'a choisi de s'attaquer le propriétaire de notre local la SIEMP, société HLM qui appartient à la Ville de Paris : la SIEMP a en effet décidé de ne pas reconduire, malgré nos courriers, le bail conclu il y a maintenant deux ans et d'entamer une procédure d'expulsion.
Hier, ce sont donc un commissaire et un huissier qui se sont invités à la permanence : ils ont alors tenté de contrôler les identités de toutes les personnes présentes, les précaires d'AC! et nos visiteurs.

La SIEMP se vante sur son site d'héberger de nombreuses associations et de contribuer à la vie des quartiers. Quant aux élu(e)s de la Ville de Paris, et notamment celles en charge des affaires sociales et de l'exclusion, ils n'hésitent pas à clamer leur soutien aux précaires et à leurs collectifs !

Depuis deux ans, rue Mathis, des précaires se battent sans subventions. La solidarité y est une réalité vivante : dans un local ou tout est financé par les gens qui y luttent au quotidien, des chômeurs, des travailleurs précaires avec ou sans-papiers y organisent leur lutte qui passe souvent par des confrontations avec les institutions de la Ville de Paris sur la gestion du RMI, des contrats précaires ou des hébergements d'urgence...

En envoyant la police intimider des précaires dans le cadre de notre permanence, en tentant de mettre fin à nos activités d'auto-défense des pauvres et des précaires par la violence d'une expulsion et avec le concours du Ministère de l'Intérieur, quel est l'objectif de la SIEMP et de la Ville ? La réponse à cette question, nous l'exigeons de Fabienne Giboudeaux, présidente de la SIEMP et élue de la majorité municipale, de Christian Sautter, adjoint à l'Emploi et aux Finances (PS), de Gisèle Stiévenard, adjointe aux Affaires Sociales (PS), et de Mylène Stambouli (les Verts).

AC! PARIS
23 bis rue Mathis 75019 Paris
Tel : 01 40 09 27 49 - Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Permanence pour et par des précaires le mercredi de 15h à 18h

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 20 Juillet 2006 22:37 )  

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...