Actu Chômage

vendredi
30 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Une coiffeuse noire refusée à l'embauche

Une coiffeuse noire refusée à l'embauche

Envoyer Imprimer
Le tribunal correctionnel de Nantes rendra son jugement en délibéré au 17 juillet prochain dans une affaire de discrimination à l'embauche qui opposait ce matin une coiffeuse d'origine haïtienne à la responsable d'un salon de coiffure de Loire-Atlantique.

A la recherche d'un emploi, Clairmise Valton, 27 ans, Française d'origine haïtienne, se présente en novembre 2005 en candidate spontanée auprès d'Huguette Rivaud, 55 ans, qui tient un salon de coiffure dans la commune de Châteaubriant. La responsable lui répond qu'elle n'a besoin de personne en ce moment...
Justement, le lendemain, l'ANPE entre en contact avec la demandeuse d'emploi Clairmise Valton, titulaire d'un CAP de coiffure, pour lui signaler une offre dans ce même salon pour la période des fêtes. La jeune femme appelle Mme Rivaud, signalant être déjà venue suite à sa candidature spontanée, mais cette dernière lui répète qu'elle ne cherche personne !
Une amie de la plaignante téléphone à son tour, se faisant passer pour une coiffeuse, et la responsable du salon lui propose de venir déposer son CV...

Durant sa garde à vue, Huguette Rivaud a affirmé qu'elle cherchait "une employée de couleur blanche parce que cela correspond mieux au type de (sa) clientèle". "Je me sens mieux avec des gens de ma couleur", avait-elle ajouté.

Le ministère public a requis contre elle 3.000 € d'amende dont 1.000 avec sursis, et un stage de citoyenneté. Me Beloncle, avocate de la plaignante et des parties civiles (SOS Racisme), a en outre réclamé 5.000 € d'amende pour chaque partie civile. Quant à l'avocat de l'accusée, Me Fouéré, il a assuré que sa cliente n'était "pas une personne raciste" mais que, "à CV égal, elle portera plus facilement son choix vers une personne du cru" pour une question de "lien social" et de "contexte rural". Il a plaidé pour une peine réduite au stage de citoyenneté.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 22 Juin 2006 16:58 )  

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...