Actu Chômage

lundi
18 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Formation professionnelle : le DIF est un fiasco

Formation professionnelle : le DIF est un fiasco

Envoyer Imprimer
Deux ans après la mise en œuvre du Droit Individuel à la Formation instauré par la loi sur la formation professionnelle du 4 mai 2004, seulement 3% des salariés - soit 500.000 personnes - ont demandé l'année dernière à en bénéficier, selon une enquête réalisée par le cabinet de conseil et de formation Cegos.

Il faut savoir que le DIF, qui a été approuvé par la totalité des syndicats lors de sa création, permet aux salariés de bénéficier de 20 heures de formation par an, cumulables sur six ans, à leur initiative, mais avec l'accord de leur entreprise.
Disons-le franchement : c'est de la rigolade. Vingt heures par an, c'est deux jours et demi de cours ! Au bout de six ans, ça fait quinze jours de formation : vraiment chétif, ce DIF ! La formation professionnelle en France n'est décidément pas une priorité, et on préfère taper sur l'Education nationale qui serait la cause du chômage des jeunes… quant aux formations pour les demandeurs d'emploi, c'est la bérézina !

Le Cegos explique le taux "encore très faible" de l'utilisation des crédits d'heures du DIF en partie par la "sous-information" des salariés sur cette réforme : ainsi, seulement 18% d'entre eux déclarent le connaître précisemment, et il est mieux identifié chez les cadres que chez les ouvriers. Pourtant, "89% des entreprises ont diffusé une communication interne sur le DIF" et plus de 85% des demandes ont été acceptées par l'employeur, s'étonne le Cegos, qui n'a pas interrogés les salariés sur ce qu'ils pensaient de ce dispositif. Mais selon lui, en 2006, 9% d'entre eux prévoient de s'y mettre.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 04 Mai 2006 16:24 )  

Commentaires 

 
0 # Bertrand8288 2010-07-15 14:47 4 ans après, la situation évolue timidement, la méconnaissance du Droit individuel à la formation est toujours au coeur de ce problème.
L'entreprise Cegos propose pourtant un excellent dossier sur le DIF :www.cegos.fr/SolutionsEntreprise/dossier-dif/Pages/dif-mode-emploi.aspx.
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...