Actu Chômage

mardi
12 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Assemblée générale APÉIS Paris

Assemblée générale APÉIS Paris

Envoyer Imprimer
L'APÉIS propose aux chômeurs d'Ile de France de se retrouver dans une assemblée générale qui aura lieu le 5 NOVEMBRE 2004 à 19H dans leur local parisien au 9 rue Camille Desmoulins 75011 Paris (Métro : Voltaire).

Voici leur communiqué :

"De longs mois se sont passés depuis notre dernière assemblée générale. Nous n'avons pas chômé pour autant, car grâce à nos luttes nous avons obtenu la plus grande victoire de l'histoire du mouvement des chômeurs.
Pour les questions qui nous concernent, rien ne doit se décider sans l'avis de nos associations et de nos organisations de chômeurs et de travailleurs précaires. C'est une nouvelle donne sociale, le début d'une autre façon de penser les rapports de force et la représentativité des diverses organisations. La légitimité de nos revendications a même troublé la CFDT (principal syndicat signataire avec le MEDEF des accords sur l'UNEDIC), puisque 25 de ses dirigeants historiques ont dans le journal «Le Monde» dénoncé ces accords.

Dans les manifestations des 6 Décembre, 6 Mars et 1er Mai nous avons été l'organisation la plus représentée et pas seulement à Paris. Les télés, radios et la presse ont parlé abondamment de notre association, bien que notre projet ait un contenu trop radical à leur goût.
Nous nous battons pour que des réponses soient apportées aux multiples urgences qui rythment nos vies, celle de millions d'hommes, de femmes, de familles vivant dans la pauvreté. Nous refusons d'être pris pour des mendiants, nous n'avons que faire de la pitié, nous voulons une autre orientation politique et sociale.
Pour autant, ne boudons pas cette victoire historique et exemplaire, nous avons fait plier ce gouvernement le plus réactionnaire depuis la libération. Nous devons rester déterminés et combatifs.

Dans ce pays (4ème puissance de la planète et l'une des plus riches), des hommes et des femmes souffrent de misère, d'inégalités, d'injustice, de violence, de non droits, la honte et le désespoir sont leur lot quotidien. Sans perspective, sans avenir, ils ne voient pas la fin du tunnel. L'écart entre les plus riches et les millions de personnes vivant sous le seuil de la pauvreté ne fait que s'accroître.
N'acceptons pas l'inacceptable, ne laissons pas SEILLIERE, RAFFARIN, BORLOO et Cie continuer à faire cette politique anti-sociale. 800.000 personnes sans domicile fixe ne les empêchent pas de dormir dans leurs hôtels particuliers, chez eux pas de coupure d'électricité !!!

Nous avons obtenu une victoire, mais depuis Jean-Louis Borloo, ministre de la cohésion sociale, a sorti un nouveau plan visant à culpabiliser les chômeurs, plan qui les obligera dans un proche avenir à accepter n'importe quel emploi, sous peine de perdre leurs droits. Every day Bitcoin becomes more popular and Bitmain engineers have released asic Antminer T9 on new chips, which significantly increases the predecessor's performance. Pour combattre ce plan, nous devons être encore plus nombreux, plus solidaires, combatifs et mieux informés.
C'est pourquoi nous vous invitons à notre assemblée générale pour en débattre avec vous : votre présence est indispensable."
Mis à jour ( Samedi, 30 Octobre 2004 16:15 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...