Actu Chômage

vendredi
22 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités G20 du 15 novembre : Rassemblement devant la Bourse de Paris

G20 du 15 novembre : Rassemblement devant la Bourse de Paris

Envoyer Imprimer
Le gouvernement injecte des millions d’euros afin de sauver le système financier et éviter ainsi les retombées de la crise financière sur le système bancaire. Ils nous disent qu’il faut sauver les banques, mais qui va nous sauver nous ?

Samedi 15 novembre à 15H, tandis que les puissants du monde se réuniront à Washington pour disserter sur la crise financière, nous appelons à Paris devant le Palais Brongniart, place de la Bourse de leurs «valeurs» :

- les salariés qui ont perdu leur travail,
- ceux qui ont un travail mais qui savent que personne n’est à l’abri au milieu de la récession économique,
- les chômeurs qui verront leurs maigres droits encore réduits,
- les retraités qui verront réduire leurs pensions,
- les femmes qui paient doublement le gaspillage de mâles puissants,
- les fonctionnaires insultés et méprisés,
- les sans papiers qui servent comme toujours de boucs émissaires,
- les épargnants qui ne savent pas s’ils pourront récupérer leur argent,
- les précaires, les sans droits qui n’ont déjà plus rien à perdre dans cette société qui les a oubliés,
- les enfants innocents dans cette histoire et qui souffriront également,
- les anciens qui savent par expérience que rien ne s’est jamais gagné sans lutter,
- les paysans trop souvent étranglés par les multinationales de la distribution,
- l’individualiste qui croit qu’il sera sauvé mais qui sera lui aussi touché,
- notre voisin qui ne comprend peut-être pas l’économie mais voit avec étonnement comment sont aidés les riches pour qu’ils continuent à spéculer avec l’argent qui n’est pas le leur,
- les jeunes qui ne trouveront pas d’emploi ces prochains mois,
- les écologistes scandalisés de voir la lutte contre le réchauffement climatique et la crise écologique repoussée à des jours meilleurs,
- les syndicalistes qui ont compris qu’on ne pourra lutter pour les droits des travailleurs sans globaliser les luttes,
- les altermondialistes qui avaient prédit ce désastre sans être écoutés,
- les militants des droits fondamentaux humiliés, qui doivent quémander des millions pour sortir les pays du Sud de la misère quand on trouve des milliards pour sauver les banquiers,
- les hommes et les femmes politiques qui n’ont pas renoncé à changer le monde,
- les déçus pour qu’ils arrêtent de sous-estimer leurs propres forces,
- ceux qui sont en colère face aux injustices exacerbées par la crise et qui veulent l’exprimer...

Nous appelons ceux qui ne seront pas dans les «G» des puissants à relever la tête. Ensemble, nous sommes un «G» bien plus puissant : le GH ou Genre Humain.

Que les valeurs virtuelles chutent ne devrait pas nous concerner : nous ne sommes ni les instigateurs, ni les bénéficiaires d’un système qui marche sur la tête. Nos «valeurs» à nous sont : un emploi décent pour tous et correctement rémunéré ou, à défaut, une indemnisation permettant de vivre et de rechercher un emploi avec toutes les chances de son côté et dans le cadre de ses compétences.

Parce qu’on ne transforme pas des pyromanes en pompiers, parce qu’ils n’ont pas été élus pour diriger l’humanité, parce qu’ils ont depuis 30 ans mis en place les politiques qui nous ont conduits à ce désastre, parce qu’ils ne souhaitent que sauver le système et non le transformer, leur sommet ne sera pas le nôtre. Tous dans la rue le 15 novembre !

• Exigeons de placer les revenus du travail, seuls créateurs de richesse, devant les revenus financiers
• Exigeons l’augmentation des salaires et un emploi pour tous


Signataires : AC! – AITEC – ATTAC France – CEDETIM – Collectif LBO – Coordination nationale des collectifs unitaires pour une alternative au libéralisme (CNCU) – Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics – Fondation Copernic – IPAM – Jeunes laïques et solidaires – Les Alternatifs – Ligue communiste révolutionnaire (LCR) – Marches européennes – Mouvement des Jeunes communistes de France (MJCF) – Nouveau parti anticapitaliste (NPA) – Réseau Alerte Inégalités – SUD Caisse d’épargne – Union syndicale Solidaires – SUD PTT – Union des Syndicats CGT du groupe Caisse des Dépôts (USCD-CGT) – Les Verts - Collectif Bellaciao....

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 13 Novembre 2008 22:37 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...