Actu Chômage

dimanche
1 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Dictature sanitaire : Demandez le programme !

Dictature sanitaire : Demandez le programme !

Envoyer Imprimer

Les complotistes nous alertent depuis longtemps. À raison…

altEn 2009, Jacques Attali écrivait : «L’Histoire nous apprend que l’Humanité n’évolue significativement que lorsqu’elle a vraiment peur. […]

La pandémie qui commence (celle du virus H1N1) pourrait déclencher une de ces peurs structurantes. […]

Une pandémie majeure fera alors surgir, mieux qu’aucun autre discours humanitaire ou écologique, la prise de conscience de la nécessité d’un altruisme au moins intéressé. […]

Il ne faudra pas oublier d’en tirer les leçons, afin qu’avant la prochaine - INÉVITABLE -, on institue des mécanismes de prévention et de contrôle […].

On devra pour cela mettre en place une police mondiale, un stockage mondial, donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial».

[Extrait de la chronique «Avancer par peur» publiée dans L’Express, le 6/05/2009].

Et que croyez-vous qu’elle fit, l’oligarchie, l’hyperclasse mondiale, depuis 2009 ? Elle s’y est préparée.

Le plan adopté entre dans sa phase 2. Après avoir réinitialisé nos cerveaux, notre psychisme, en sidérant les populations par la peur (structurante) de mourir d’un virus qui a décimé 4 millions de personnes sur 8.000 millions de Terriens, c’est-à-dire 0,05%, ils s’attaquent à présent à nos corps par une vaccination massive, inédite, unique dans l’histoire de l’Humanité.

Mais pourquoi n’ont-ils pas entrepris plus tôt de nous sauver d’autres fléaux ? Pourquoi n’ont-ils pas éradiqué les ravages du tabac (qui décime 8 millions d’individus chaque année, sans compter les complications qu’il génère) ?

Le tabac tue trois fois plus que la Covid selon les chiffres officiels : 12 millions pour le premier en 18 mois - 4 millions pour le SARS-CoV-2 sur la même période. Le tabac aurait ainsi tué 300 millions d’êtres humains depuis 50 ans !

Pourquoi le monde entier ne met-il pas fin à ce massacre en interdisant la vente de cigarettes ? Cette mesure de santé publique serait plus simple à mettre en œuvre qu’injecter 3 doses de vaccin expérimental à 8 milliards d'êtres humains, non ?

Revenons à nos moutons. À nous quoi !

La préservation de notre santé ne les intéresse pas. Le respect d’un agenda oligarchique, en revanche, assurément. Jacques Attali l’a annoncé.

Pour s’en convaincre, il suffit de se remémorer les grands faits de ces 18 derniers mois.

Ils ont menti sur tout !

• Sur l'origine du virus (naturelle ou de synthèse ?) qui reste aujourd'hui la grande inconnue malgré la forte présomption d'un échappement «accidentel» d’un laboratoire de Wuhan (après des manipulations «gain de fonction» d'une souche découverte en 2013).

Cette thèse préalablement «complotiste» semble aujourd'hui la plus plausible. En tout état de cause, elle paraît plus probable que la fable du pangolin et de la chauve-souris.

• Sur l'inutilité de la fermeture des frontières afin de limiter la propagation du virus.

Alors que l’épidémie faisait rage en Chine, en Iran, en Italie… les autorités françaises n’ont pris aucune mesure pour réduire les risques d’importation du SARS-CoV-2.

• Sur l'inefficacité des masques qui, à l’époque, n’étaient pas indispensables pour se protéger d’une infection virale respiratoire. Ben voyons !

• Sur les stocks qu’on nous assurait disponibles mais qui n’existaient plus, quand il fut enfin admis que les masques pouvaient sauver la vie des personnels soignants (et des autres).

• Sur les commandes massives qui ont tardé à arriver, qui nous ont été livrées à la fin de la vague épidémique, peu de temps avant le déconfinement de mai 2020.

• Sur la dangerosité et l'inefficacité des traitements élaborés à partir de molécules bien connues, bien tolérées, aux effets secondaires maîtrisés (comme l’hydroxychloroquine).

À ce jour, l’affaire Raoult/Buzyn (ministre qui a classé ce médicament dans les substances toxiques en janvier 2020) n’est pas tranchée. Toujours est-il que l’hydroxychloroquine a été massivement prescrite dans des pays à très faible mortalité épidémique. Et Madame Buzyn a été exfiltrée. Elle coule des jours heureux à Genève, à l’OMS, dotée d'un statut diplomatique qui la préserve de toute poursuite juridique, assorti d'une confortable rémunération de 15.000 euros/mois.

• Sur l'intérêt thérapeutique du Remdésivir, le médicament du laboratoire Gilead, dont l’Europe a acheté pour un milliard de dollars de doses deux jours avant que l’OMS ne déconseille formellement sa prescription.

• Sur la dangerosité des variants pour les adolescents et les enfants.

Tous les trois mois, on a martelé le même discours : «Le nouveau variant est plus contagieux et touchera les jeunes générations». On attend toujours !

• Sur la protection assurée par les vaccins, à 90 ou 95% après deux injections.

Aujourd’hui, les autorités sanitaires admettent qu’il faudra inoculer une troisième dose aux personnes fragiles à partir de septembre. Et une quatrième en décembre ?

Ils ont menti SUR TOUT !

Le 27 décembre 2020, Emmanuel Macron twittait : «Je l’ai dit, je le répète : le vaccin NE SERA PAS OBLIGATOIRE. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur. La raison et la science doivent nous guider».

S’il fallait lister les mensonges proférés ces 18 derniers mois, nous en aurions pour des journées de labeur sans en voir la fin puisque ces désinformations, ces fake news, ces manipulations de masse… se poursuivent.

En cette période de culpabilisation hystérique et de «matraquage vaccinal», nous sommes en droit de nous poser une question de bon sens : Pourquoi ne continueraient-ils pas à mentir et à occulter la vérité ?

Avec la vaccination de tous et le Pass sanitaire, ils nous promettent des lendemains qui chantent alors que la situation semble se dégrader dans des pays où les populations sont vaccinées à plus de 65% ?

Pour apprécier l’incroyable bouleversement que nous subissons, je vous livre une anecdote.

J’ai encore en mémoire les élucubrations d’un «alerteur complotiste», un dénommé «Jim Le Réveilleur» qui sévit sur Odysee après avoir été banni à plusieurs reprises de Youtube. Il y a plus d'un an, en avril 2020, Jim annonçait à ses suiveurs la mise au point de vaccins avant la fin de l'année, l'obligation vaccinale imposée à la population à partir de 2021, la présentation d'un Pass sanitaire courant 2021. Nous y sommes !

Son public (constitué d'affreux complotistes) était alors, malgré tout, hyper sceptique. En commentaires de ses vidéos, on pouvait lire : «Tu es fou Jim ! Ils ne mettront pas au point un vaccin d'ici la fin de l'année. Donc ils ne pourront pas obliger les gens à se vacciner. Il faut pas pousser !».

Les réactions étaient alors unanimes. «Jim le Réveilleur», obscur thérapeute en médecine chinoise installé au Maroc, délirait en Live devant son ordinateur. Il racontait n’importe quoi ! On connaît la suite.

Aujourd'hui, le même nous promet :

• Un Pass vaccinal (quand le vaccin sera injecté à toute la population)

• Ce «carnet de santé» sera implimenté dans une puce qu'on nous implantera sous la peau (des essais ont été officiellement menés en 2019 au Malawi et au Kenya comme l'atteste cet article du Monde) : Le Kenya et le Malawi, zones test pour un carnet de vaccination injecté sous la peau

• Avec, à terme, le traçage numérique et l’identification vaccinale de toute la population par la 5G.

Plus besoin de présenter un Pass sanitaire. Des bornes et portiques accéderont instantanément à vos données médicales et vous accorderont ou vous refuseront l'entrée dans les commerces, les gares, les restaurants, les bars…

Ça vous tente comme programme ?

Quoi ? Il n’est que le fruit pourri d’un délire complotiste ? Ah bon ?

Pourtant, cette projection improbable peut être ainsi résumée : «Covid-19, The Great Reset».

Ou en français : «Covid-19, la Grande Réinitialisation» (de l’économie, du commerce, de la finance, de la technologie, de la santé).

Eh bien, figurez-vous, qu’il s’agit du titre d’un livre programmatique rédigé par Klaus Schwab, le fondateur du Forum Économique Mondial de Davos, le grand rendez-vous annuel de l'oligarchie politique, économique et financière du Globe. Un homme forcément très bien informé…  

Vous êtes prévenus !

Yves Barraud

alt

 

Mis à jour ( Mercredi, 21 Juillet 2021 08:15 )  

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...