Actu Chômage

mardi
20 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse L'extrême droite et les chômeurs

L'extrême droite et les chômeurs

Envoyer Imprimer
Avis aux chômeurs tentés par le vote frontiste : le vrai visage de l'extrême droite, c'est du Sarkozy en pire avec STO à la clé.

Avec la proposition de loi déposée par le député du Vaucluse Jacques Bompard visant à faire du chômeur indemnisé un travailleur gratuit, l’extrême droite réaffirme sa ligne sarko-libérale.

Dans les années 1980, lorsque Jacques Bompard était encore adhérent au Front national, son président Jean-Marie Le Pen se voulait «le Reagan français». Depuis, FN en tête, l’extrême droite française a fait mine de prendre un virage social. Mais quand le vernis s’écaille, l’ultralibéralisme réapparaît. En témoigne la proposition de loi que le député de la Ligue du Sud a annoncé avoir déposée. Il propose ni plus ni moins que les chômeurs travaillent gratuitement.

«Il faut remplacer le traitement social du chômage» par un (soi-disant) «droit au travail», explique-t-il, qui pourrait se faire auprès «des collectivités, des associations mais aussi du privé». C’est à ce secteur que le député destine ces «emplois» au rabais pour travailleurs de seconde zone. Le député d’extrême droite ne s’en cache pas : «Pourquoi le privé […] ne bénéficierait pas de ces gens déjà indemnisés ?» s’interroge-t-il. «Au départ, ce serait de la main-d’œuvre gratuite», avant que le privé «prenne le relais».

Preuve de la filiation idéologique de cette extrême droite «moderne» ? Nicolas Sarkozy avait fait la même proposition lors de sa campagne en 2007. Il avait déclaré vouloir que «les titulaires d’un minimum social aient une activité d’intérêt général, afin d’inciter chacun à prendre un emploi plutôt qu’à vivre de l’assistanat», glorifiant la «liberté et la dignité» que procure le travail, même quand il n’est pas payé. Les mêmes mots que ceux de Bompard, qui tient son argument pour que l’UMP soutienne son texte.

(Source : L'Humanité)

Quelques souvenirs...

Travail forcé : Pierre Lang plagie David Cameron
Le député UMP de Moselle avait déposé une proposition de loi visant à obliger les chômeurs indemnisés depuis plus de six mois ainsi que les bénéficiaires du RSA à effectuer gratuitement des "travaux d’intérêt général" en contrepartie de leurs allocations.
Travail forcé : Laurent Wauquiez en remet une couche
Quand l'ex secrétaire d'Etat à l'Emploi proposait à son tour de faire travailler gratuitement 5 heures par semaine les allocataires du RSA.
Travail forcé : Et si on supprimait les Droits de l'Homme, tout simplement ?
Au nom de la sacro-sainte «valeur travail» et de la lutte contre le chômage, le respect des constitutions nationales et des conventions internationales a, un peu partout en Europe, volé en éclat.



Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Dimanche, 31 Mars 2013 23:56 )  

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...