Actu Chômage

mardi
17 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Quand les salariés choisissent leur manager

Quand les salariés choisissent leur manager

Envoyer Imprimer
Dieu merci, il existe quelques rares entreprises qui considèrent leurs salariés comme des adultes responsables et non comme de bons petits soldats.

Pas de parking réservé à la direction, ni de bureaux plus spacieux pour les cadres. Certaines entreprises ne regroupent même pas leurs collaborateurs par service… mais par client. Elles ne disposent plus, depuis longtemps, d’une pointeuse. Elles autorisent les salariés à fixer leurs propres emplois du temps et certaines n’ont plus aucun manager, ni titres, ni grades. Les salariés choisissent leurs leaders, et définissent eux-mêmes la description de leurs postes.

Qu’elles s’appellent Chronoflex à Nantes, Flavi à Hallencourt en Picardie, Poult à Montauban, ou encore Lippi à Mouthiers-sur-Boëme en Poitou-Charentes ou Usocome à Haguenau, ces entreprises tendent à considérer leurs salariés comme des adultes responsables et non comme de bons petits soldats. Elles suivent en cela leurs modèles, des géants mondiaux parfois, qui ont pour nom Harley-Davidson, Sun Hydraulics, ou encore W.L.Gore et Southwest Airlines.

Ces entreprises ont plusieurs points communs : des retours sur investissement élevés, un taux de rotation de leurs salariés extrêmement bas et surtout, surtout, la considération et le respect qu’elles donnent à leurs salariés.

Lire l'article de La Tribune

(Source : Eco89)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...