Actu Chômage

mercredi
18 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Le patriotisme économique à l'œuvre

Le patriotisme économique à l'œuvre

Envoyer Imprimer
Selon une enquête de la Chambre de commerce européenne en Chine, ce vaste pays ne serait plus un Eldorado.

Avec le ralentissement économique mondial, plus d'une entreprise européenne sur cinq (22%) implantée en Chine envisagerait de retirer ses investissements de ce pays. Les raisons ? Une hausse du coût du travail et un cadre réglementaire peu fiable, nous annonce La Tribune.

En effet, depuis les grèves chez Honda et les suicides chez Foxconn, les ouvriers chinois ont donné le coup d'envoi à une vague d'actions collectives qui ne faiblit pas. Le climat social reste tendu : malgré des revalorisations successives, le salaire minimum ne représente qu'une fraction du revenu, ce dernier reposant avant tout sur les heures supplémentaires; et parallèlement, il s'avère que les employeurs compensent ces hausses en rognant sur d'autres composantes du coût de la main-d'œuvre.

Un recul, même léger, de l'esclavagisme en Chine ne réjouit pas les affairistes occidentaux. Férus de dumping social, n'hésitant pas à détruire les emplois dans leurs pays d'origine pour se faire des couilles en or sur le dos des travailleurs de la planète qu'ils mettent en concurrence, tout progrès nuisant à leur porte-monnaie les fait fuir. Aussi, tels des rats quittant un énième navire, songent-ils à se diriger vers d'autres marchés émergents où l'on accorde des mesures toujours plus incitatives aux entreprises étrangères et où les salaires sont plus toujours faibles — quitte à faire travailler des enfants et détruire l'environnement, en toute impunité.

Quant au cadre juridique, trop «d'obstacles réglementaires» favorisent les entreprises chinoises, estime le président de la Chambre de commerce européenne. Il est évident que nos affairistes tout-puissants ne supportent pas que ces colonies industrielles tirent un peu sur la couverture. Ainsi va «la mondialisation heureuse»...

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 31 Mai 2012 12:10 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...