Actu Chômage

mardi
20 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Merkel et ces «Européens du Sud peu travailleurs»...

Merkel et ces «Européens du Sud peu travailleurs»...

Envoyer Imprimer
Recourant au fantasme, la chancelière accuse les salariés du sud de l'UE de bénéficier de plus de congés et de partir plus tôt à la retraite que les Allemands.

Angela Merkel ne pensait pas que ses propos feraient couler autant d'encre en Allemagne. Mardi soir, lors d'une manifestation de son parti — la CDU, Union chrétienne-démocrate — dans la petite ville de Meschede, la chancelière conservatrice, exaspérée par la multiplication des plans de sauvetage de pays de la zone euro en difficulté, a ouvertement brocardé la fainéantise des salariés des pays d'Europe du Sud, qu'elle a qualifiés de «peu travailleurs».

«Il faudrait que dans des pays comme la Grèce, l'Espagne, le Portugal, on ne parte pas à la retraite plus tôt qu'en Allemagne, que tous fassent un peu les mêmes efforts, c'est important», a-t-elle déclaré, justifiant une harmonisation de l'âge de départ déjà prévue dans son "pacte pour l'euro", ainsi que celle du nombre de jours de vacances annuels au sein de l'UE. Et d'ajouter : «Nous ne pouvons pas avoir une monnaie commune et certains avoir plein de vacances et d'autres très peu, à la longue cela ne va pas. Nous ne pouvons pas simplement être solidaires et dire que ces pays peuvent continuer comme si de rien n'était. Oui, l'Allemagne aide. Mais elle n'aide que si les autres font aussi des efforts palpables».

Ces déclarations ont immédiatement été critiquées par l'opposition. Le patron du parti social-démocrate SPD, Sigmar Gabriel, accuse Angela Merkel «d'attiser le sentiment anti-européen». Le chef de file des écologistes au Parlement européen, Daniel Cohn-Bendit, a de son côté déclaré au Spiegel Online : «Quand on parle de convergence sociale et économique, il faut laisser les clichés et les préjugés au vestiaire».

Aux «pays du Club Med» et de la «dolce vita»...

Danny le rouge n'a pas tort. Les propos de la chancelière allemande sont teintés de préjugés erronés. La preuve :

En matière de durée légale de vacances, l'Allemagne figure au… 1er rang des pays européens, ex-aequo avec le Danemark, avec 30 jours de congés payés par an, selon un classement établi par l'Observatoire des relations industrielles en Europe (EIRO). Suivent ensuite l'Italie avec 28 jours, et une série de pays — dont la France — avec 25 jours de congés payés par an. En Grèce, il n'y en a que 23, et 22 en Espagne et au Portugal.

De même, la durée de travail hebdomadaire dans l'emploi principal est de 42,5 heures en Grèce, de 38,9 heures au Portugal, de 38,8 heures en Espagne… et de 35,7 heures en Allemagne. Sans parler du nombre annuel moyen des heures travaillées qui s'élève à 2.119 pour les Grecs, à 1.719 pour les Portugais, à 1.654 pour les Espagnols… et à 1.390 pour les Allemands.

Quant à la retraite, il est vrai que l'Allemagne prévoit de repousser l'âge légal de départ de 65 à 67 ans… en 2029. Un record qu'elle partagera avec la Suède. En Europe, l'âge légal de départ en retraite se situe en moyenne à 65 ans. C'est notamment le cas en Grèce, en Espagne et au Portugal, comme le montre une infographie du Figaro.fr. Néanmoins, l'âge moyen de départ effectif se situe bien en-deçà : il est de 62,6 ans en Espagne et au Portugal, de 61,4 ans en Grèce. Et en Allemagne ? 61,7 ans…

(Source : L'Expansion)


NDLR : On pense à Laurent Wauquiez — l'homme qui, lui aussi, dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas… — et sa croisade anti-«assistés», également basée sur des fantasmes populistes totalement mensongers. Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage. Et quand on refuse de reconnaître l'échec de ses politiques, qu'elles soient sociales ou économiques, on fustige ceux qui en sont les victimes en espérant que la couleuvre sera avalée. Arbeit macht frei !

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 12 Janvier 2012 12:34 )  

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...