Actu Chômage

samedi
4 avril
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Les Slovènes refusent la précarisation de l'emploi

Les Slovènes refusent la précarisation de l'emploi

Envoyer Imprimer
Dimanche 10 avril, les Slovènes ont rejeté par référendum un projet gouvernemental introduisant de nouveaux contrats de travail précaires, les «mini jobs», réservés aux chômeurs, aux étudiants et aux retraités.

Les titulaires de ce contrat, dont la durée est limitée à 720 heures par an, auraient été moins bien payés qu'avec les contrats de type durée indéterminée ou déterminée. Ils n'auraient bénéficié ni de congés maladie, ni de congés payés, ni d'indemnité de licenciement.

Le but du gouvernement était de développer la flexibilité du travail au nom de la compétitivité des entreprises, et d'exercer une pression à la baisse générale des salaires.

Le plus important syndicat slovène, le ZSSS, a obtenu 40.000 signatures pour demander l'organisation d'un référendum sur cette question. Durant la campagne électorale, le gouvernement a déployé toute son énergie et son argent pour défendre son projet, dépensant trois fois plus que les organisations syndicales.

Peine perdue : 80,16% des Slovènes ont massivement voté contre. C'est une magnifique victoire dans un pays de l'Union européenne contre les politiques ultralibérales.

(Source : Inprecor.fr)

NDLR : Le taux de chômage en Slovénie dépasse 12%.


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 25 Avril 2011 09:21 )  

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, merci de le faire par mail en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le remplissant et en...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...