Actu Chômage

lundi
27 janvier
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Maître Arnaud Lyon-Caen est décédé

Maître Arnaud Lyon-Caen est décédé

Envoyer Imprimer
Après la disparition d'Elisabeth Sanguinetti et de Claire Villiers, l'hécatombe se poursuit : ce grand juriste, allié indéfectible des salariés mais aussi des chômeurs, s'est éteint lundi à l'âge de 80 ans.

Voici la déclaration de Bernard Thibault au nom de la CGT, à la fois portrait et hommage à lire ici.

Sur la liste des nombreux combats menés par Maître Lyon-Caen depuis cinquante ans, Bernard Thibault a négligé de mentionner son action en faveur des "Recalculés" de l'Assedic.

Dès 2003, saisi par les associations de chômeurs — AC!, CGT, MNCP et APEIS —, c'est grâce à lui si le Conseil d'État a annulé l'agrément instituant la rétroactivité de la convention Unedic de décembre 2002 pour "vice de forme". Ainsi, en mai 2004, le gouvernement a réintégré les quelque 300.000 chômeurs lésés par la suppression du PARE et exclus du régime.

Puis il est à nouveau intervenu lors de l'affaire des 35 chômeurs "Recalculés" de Marseille. Ceux-ci avaient d'abord obtenu gain de cause en 2004 (en première instance au TGI de Marseille puis en appel à la Cour d'Aix-en-Provence) grâce aux efforts de Charles Hoareau et Maître Elisabeth Sanguinetti. Puis, malgré le soutien de Maître Arnaud Lyon-Caen, ils ont finalement perdu la bataille lors du pourvoi en Cassation de l'Unedic et de l'Assedic en 2007, verdict hélas confirmé par la Cour d'appel de Lyon en 2009.

Maître Arnaud Lyon-Caen était le doyen des avocats aux Conseils (il avait prêté serment en 1957), qui sont une centaine en France : ces juristes de très haut niveau sont les seuls habilités à plaider devant le Conseil d’Etat et la Cour de cassation. L'année dernière, il plaidait encore avec succès.

Maître Arnaud Lyon-Caen excellait dans les affaires du droit du travail et avait aussi défendu de nombreuses causes pour les droits de l’homme. Des pointures du Barreau prêtes à s'engager en faveur des "sans-grade" de la République sont trop rares. La relève sera dure à trouver...

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 12 Janvier 2011 03:44 )  

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...