Actu Chômage

mercredi
23 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique L'offre «Senior+», dernier gadget de Laurent Wauquiez

L'offre «Senior+», dernier gadget de Laurent Wauquiez

Envoyer Imprimer
Le secrétaire d'Etat à l'Emploi ne sait plus quoi inventer pour nous faire croire qu'il agit efficacement et mérite son salaire.

Pour palier le manque d'imagination et, surtout, l'incompétence, il est de bon ton, à l'UMP, de copier (bêtement) sur l'Allemagne. Aussi moutonnier que ses petits collègues, Laurent Wauquiez n'y échappe pas. Egalement friant de formules marketing qui font "jeune" et en jettent, il vient d'en trouver une qui sonne bien pour occuper des vieux dont les entreprises ne veulent pas : «Senior+, un nouveau dispositif de Pôle Emploi pour les chômeurs». C'est beau comme un slogan publicitaire ! A force de naviguer dans la com’, la frontière entre UMPistes et pubards n'en finit pas de s'effriter...

Laurent Wauquiez, qui nous présente son nouveau produit, avoue modestement s'inspirer d'un système expérimenté en Allemagne pour soutenir l'emploi des plus de 50 ans. Système qui, selon lui, a fait ses preuves et aurait "amélioré de 30% le taux de retour à l'emploi". On demande à voir : selon l'UMP, les Allemands avaient, eux aussi, un bouclier fiscal... Et il paraît qu'ils ont, eux aussi, réduit la TVA dans la restauration.

Bienvenue au «Club emploi seniors» !

"Il s'agit concrètement, explique le secrétaire d'Etat, de réunir des groupes de seniors à la recherche d'emploi pour des séances de coaching personnalisées et fréquentes avec des agents de Pôle Emploi volontaires et des entreprises partenaires, en lien avec les offres de formation". Il y "aura une expérimentation dans certaines régions (...), puis une généralisation courant 2011", a-t-il ajouté.

Sauf qu'à Pôle Emploi, on prétend ne pas avoir attendu après l'Allemagne et qu'il existe déjà des "Clubs Seniors" (notamment à Toulouse, Montpellier, Draguignan ou Orléans) ainsi que diverses initiatives ciblées sur les plus de 50 ans... Si M. Wauquiez souhaite les généraliser, encore faut-il qu'il puisse dénicher des agents de Pôle Emploi "volontaires", donc disponibles : on se demande comment, alors que la plupart ne s'en sort pas dans un contexte exaspérant de chômage et de sous-effectif de masse. (De plus, comme chacun sait, à l'UMP, ce qui doit se faire "sur la base du volontariat" est souvent trompeur…)

Ensuite, pour que ces charmantes réunions parmi tant d'autres ne relèvent pas de l'occupationnel, faut-il que les emplois suivent. Ce qui n'est toujours pas le cas, et ne le sera pas avant un bon moment. Actuellement les emplois sont désespérément rares, sous-payés, à 90% précaires et sans avenir.

En France, les plus «assistés» sont les employeurs

Usant d'une formule d’jeuns et cependant éculée, M. Wauquiez a déclaré que le gouvernement va "mettre le paquet là-dessus". Comprenez : le paquet de fric pour les patrons. En effet, précise-t-il, "le lancement de ce «Club emploi seniors» s'ajoutera à d'autres dispositifs : l'aide à l'embauche pour les demandeurs d'emploi de plus de 55 ans et le doublement de l'aide, jusqu'à 700 € par mois, pour les entreprises dont les seniors assurent en toute fin de carrière le tutorat de jeunes".

Après le «zéro charges seniors» qui va les exonérer pendant un an de cotisations sociales (et non de "charges", arrêtons avec cette imposture !), l'Etat multiplie les subventions aux employeurs qui se dévouent pour faire travailler des vieux à vil prix. D'ailleurs, Laurent Wauquiez l'a dit : "Les entreprises n'embauchent pas des seniors parce qu'ils coûtent trop cher"… dont acte. L'Etat vache à lait s'assoit sur la «valeur travail» qu'il a tant portée aux nues, confirmant que le travail n'est qu'un coût dont il faut soulager l'entreprise et que doit supporter la collectivité toute entière.

Comme le narrait notre ami Slovar le mois dernier, jusqu'à présent, Laurent Wauquiez a été plus efficace dans la bataille du fromage de Brie que dans celle de l'emploi, où il a enfilé les perles et inventé l'eau chaude. D'ici la fin de son mandat, ça ne risque pas de changer !

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 07 Octobre 2010 23:58 )  

Commentaires 

 
0 # marie-christine83 2010-10-03 14:01 Bonjour Sophie,
"CHERCHEUSE D'EMPLOI" de 54 ANS à DRAGUIGNAN, police emploi (pôle emploi) ne m'a jamais proposé ce genre de "club séniors" et pour cause. Mon ex-conseiller s'en occupait de cette chose, un article dans la presse locale (Var Matin), m'a fait lui poser la question, pourquoi ne m'en a-t-il jamais parlé, ni proposé, sa réponse, je le cite :"il ne savait pas que j'étais intéressée".
Mais à bien y regarder, il y avait des ex-militaires, des femmes de militaires, car "ELLES" aussi ont besoin de travailler (cette petite remarque suite à un autre article paru dans la presse locale il y a à peu près 2 ans), oui, Draguignan est une ville de militaires, des ex-chefs d'entreprises (en faillite), des ex-cadres et donc un public "chômeur" soit disant d'après pôle emploi prioritaire sur le reste des chômeurs de Draguignan.
Moi je ne suis qu'une simple petite employée comptable avec une expérience professionnelle de 36 ANS !
A SUIVRE
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # marie-christine83 2010-10-03 14:07 Suite de mon commentaire
Cette attitude, du conseiller, m'a fait comme un électro-choc aussi lorsque j'ai écrit à Monsieur Denis Mercier, Directeur de pôle emploi Draguignan pour me plaindre, celui-ci n'a rien fait pour calmer le jeu et a laisser l'affaire se pourrir au bout de quelques mois j'ai demandé à changer de conseiller, ça aurait fini dans une mare de sang !

Alors je dis que ce dispositif "sénior +" sur Draguignan servira aux pistonnés de pôle emploi Draguignan encore une fois !!!!!

Attention, je ne dis pas que ce dispositif est la meilleure façon de trouver un emploi aux SENIORS mais, par contre, une autre façon de cisailler la misère provoquée par le chômage de masse, ça oui, comme le dit Maxime (humoriste bien connu) dans un de ses sketchs
"toi tu passes, toi tu passes pas !!!
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # maguy 2010-10-03 17:03 Le CDD "vieux" existe déjà, limité en temps et à 1,6 smic, ro-yal !!!
Malgré l'exonération de cotisations patronales, ils ont réussi en gros à n'en caser que 25, je crois en quelques années.
A classer dans la catégorie "faire du vent" pour se donner l'apparence d'exister, un peu comme les maisons à 100.00€ ou à 15€/jour.
A 56 ans, je n'ai toujours pas la vocation de marchandise à caser à bas prix.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # orwell 2020 2010-10-03 22:56 Ces aides financières en faveur des entreprises existent depuis longtemps en Allemagne, leur succès est mitigé - le chômage des "seniors" ne baisse pas vraiment. Un candidat 50+ peut envoyer autant de candidatures qu'il voudra, la réponse sera toujours la même, sauf cas exceptionnels. A 50 ans au chômage, il faut soit gagner au loto ou de faire un riche héritage - dans l'hypothèse contraire ce serait le chômage/RSA jusqu'à la retraite. Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...