Actu Chômage

jeudi
17 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Pôle Emploi et ses offres d'emplois qui n'en sont pas

Pôle Emploi et ses offres d'emplois qui n'en sont pas

Envoyer Imprimer
Un lecteur nous en a transmis une, tout à fait surprenante. On peut juste constater que Pôle Emploi élargit son champ d'activité en servant d'intermédiaire à la vente de fonds de commerce.

Vous êtes un chanceux chômeur qui dispose de 140.000 € d'avance ? Mazette, cette offre est pour vous :

Numéro d'offre 366826C
Offre actualisée le 07/10/10

Conducteur / Conductrice de taxi
Métier du ROME N4102 - Conduite de transport de particuliers
***ENTREPRISE A REPRENDRE REF: CM26/26C1111707***
VENDS LICENCE DE TAXI VALENCE VILLE/VALENCE GARE TGV. BON CHIFFRE D'AFFAIRE HT DE 47 890 EUROS.
PRIX SOUHAITE DU FONDS: 140 000 EUROS.

Lieu de travail: 26 - DROME NORD

Type de contrat: REPRISE D'ENTREPRISE

Nature d'offre: EMPLOI NON SALARIE

Expérience: DEBUTANT ACCEPTE

Permis (rien de précisé : il suffit d'avoir le pognon !)

Salaire indicatif: PRIX SOUHAITE DU FONDS: 140000 EUROS

Taille de l'entreprise: 20 A 49 SALARIES (???)

Secteur d'activité: ACTIV.ORGA.PATRONALE/CONSULAIR

Si cette offre vous intéresse, veuillez vous présenter à :
FORUM CREATION/REPRISE D'ENTREPRISE
SALLE DES FETES, 10H/12H-14H/17H
07300 SAINT-JEAN-DE-MUZOLS
LE 18/10, A LA SEMAINE DE L'EMPLOI RENCONTRER LA CHAMBRE DES METIERS 26


Comme vous le voyez, il ne s'agit pas d'une offre d'emploi de conducteur/conductrice de taxi — riches débutants acceptés — mais, plutôt, d'une offre de rachat pour une licence (dont le prix figure dans la case "salaire" : une aberration puisqu'il s'agit de payer pour pouvoir travailler !), sous couvert de "reprise d'entreprise" (qui figure en "type de contrat" — où "emploi non salarié" aurait convenu — alors qu'elle aurait du figurer dans "nature d'offre"). Mais ne chipotons pas : on sait que les agents du Pôle sont archi-débordés, les pauvres, d'où ces petites imperfections...

On peut se demander si, après tout, en tant qu'intermédiaire, Pôle Emploi va percevoir une commission : en tous cas, c'est ce qui se fait dans le privé, non ? (A quand des annonces Pôle Emploi pour des rachats de fonds de commerce ou, tout simplement, des petites annonces immobilières ?)

Nous sommes incapables de vous dire si Pôle Emploi est habilité à publier ce type d'annonce qui, nous semble-t-il, dépasse ses attributions. Incapables de vous dire si cette offre a échappé à son contrôle (ce ne serait pas la première fois). Nous espérons que, si Pôle Emploi s'autorise à la soumettre à des chômeurs drômois susceptibles de devenir conducteurs de taxi, cela ne rentre pas dans le cadre de l'ORE...

Un nouveau fourre-tout ?

Nous constatons simplement que, parmi une majorité d'offres pour des jobs précaires et/ou sous-payés, de plus en plus, des intrus se glissent. Des intrus qui ne sont pas des propositions pour des emplois salariés et qui, de ce fait et à notre avis, n'ont rien à faire dans une rubrique «Offres d'emplois».

Par exemple, celles qui recrutent en statut d'auto-entrepreneur : ce ne sont pas des "offres d'emploi" mais des "appels à devis", nuance ! Car l'auto-entrepreneur est un sous-traitant qui vend et facture des prestations, non un collaborateur à qui l'on verse un salaire.

Pôle Emploi se réjouit de l'augmentation de ses offres collectées (+9,5% en un an). Elle y voit un signe de reprise économique. Pourtant, en août, leur nombre a chuté de 3%. En France métropolitaine, Pôle Emploi n'en avait recueilli que 264.000 — ce qui est maigre pour satisfaire 2,7 millions de chômeurs de catégorie A —, dont 154.000 étiquetées "temporaires" (emplois de moins de 6 mois) ou "occasionnelles" (moins d'un mois). Aux annonces bidon qui vont et reviennent et à celles qui sont publiées en doublon, on peut rajouter ces ovnis qui nous laissent perplexes.

SH
Mis à jour ( Jeudi, 14 Octobre 2010 17:41 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2010-10-08 16:03 L'avis d'un conseiller Pôle Emploi :

En fait, c’est tout à fait possible.

Les offres de contrats d’activités ou d’offres d’activités indépendantes — c’est-à-dire hors salariat — peuvent être diffusées sur le site Pôle Emploi - cf la rubrique Rechercher des offres d’emploi/Contrat(faculta tif) :
- franchises
- professions libérales
- reprises d’entreprises
- profession commerciale

Dans ce cas précis, il s’agit d’une reprise de société en nom propre, dont l’activité est celle de chauffeur de taxi indépendant.

Les chauffeurs de taxis ne sont pas forcément tous artisans, mais ils sont forcément au régime social des indépendants (RSI), bien qu’il s’agisse d’une profession réglementée par la Chambre syndicale des artisans taxis et sous autorisation préalable de la Préfecture.

Il y a un numérus closus pour les chauffeurs de taxi.
La licence peut être revendue au repreneur s’il remplit les conditions d’exercice du métier, par exemple au moment d’un départ en retraite.

Cordialement,
Christian
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # laurent 2010-10-11 20:45 n'oublons pas toute ces agences d'intérim et autres placeurs qui font passer la même offre 4 fois, dans une optique de constitution d'un carnet d'adresse car de boulot il n'y en a pas …, il y a même des gens qui cherchent une façon de faire et qui obtiennent les réponses par des spécialistes au chômage, (agences publique qui ont besoins de formuler un cahier des charges pour lancer un appel d'offre)

aprés le reportage M6 sur pole emploi, on comprend pourquoi à tout les niveaux il y a un intérêt à multiplier les annonces : le chef d'agence peut tripler son salaire par des primes s'il satisfait les critéres d'évaluations …, le gouvernement peut fanfaronner que c'est la reprise !…
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...