Actu Chômage

mardi
25 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements De l’avenir de notre association…

De l’avenir de notre association…

Envoyer Imprimer
Yves Barraud, Président d’APNÉE – Alternatives Pour une Nouvelle Économie de l’Emploi – ouvre le débat sur l’avenir de l’association qui édite Actuchomage, avant notre prochaine Assemblée générale.

À Toutes et Tous,

Voilà très exactement 5 ans que j’occupe la fonction de Président de notre association, depuis sa création en mai 2004. Ces cinq années nous ont permis de délimiter le cadre de notre engagement en faveur des Actifs avec ou sans emploi, et de tester nos capacités d’action et de réaction en diverses occasions. Pendant cette période, nous avons pu également fixer les limites de nos capacités à les financer.

Petit bilan 2004/2009

Aujourd’hui, notre association édite trois sites Internet qui accueillent 250.000 visites uniques par mois (nous approcherons les 3 millions de visites en 2009).

Depuis 2004, nous avons mené quelques actions «retentissantes», en nous saisissant notamment d’un dossier qui nous a valu la Une des médias en 2005 et 2007 : Les discriminations à l’embauche sur des critères d’âge et, plus globalement, le chômage des travailleurs expérimentés (improprement appelés «Seniors», n’est-ce pas Gérard !). Avec le soutien de la HALDE, nous avons gagné 4 procès en 2007 et contraint plusieurs grandes entreprises (EDF, SNCF…) à modifier leurs critères de recrutement (Plus d’infos en bas de page).

Je ne détaillerai pas ici toutes les actions que nous avons engagées en 5 ans avec plus ou moins de réussite. Celles et ceux qui nous suivent savent l’énorme travail qui a été abattu par une équipe 100% BÉNÉVOLE, à commencer par l’animation quotidienne du site Actuchomage dont une nouvelle version va prochainement voir le jour.

Un outil plus performant à partir de juillet

Une fois Actuchomage V2 opérationnel (fin juin début juillet), il sera peut-être temps que l’une ou l’un d’entre vous me succède pour insuffler un nouvel élan à notre engagement. L’association est financièrement «saine» grâce à une gestion rigoureuse de ses ressources, et son principal outil de travail - Actuchomage - recèle toujours un fort potentiel de développement.

Cependant, je préfère annoncer la couleur : Cela nécessite une forte capacité d’implication… dans un travail ingrat parfois, disons-le. Outre les prérogatives qui relèvent traditionnellement du Président d’association, dans notre cas, j’occupe la fonction de «Directeur des publications» (de nos trois sites Internet), endossant toutes les responsabilités juridiques qui en découlent. Pour mémoire, j’ai été condamné en correctionnelle, en avril 2007, pour avoir laissé pendant 48 heures un message «délictueux» posté par un utilisateur de nos forums. (Plus d’infos en bas de page).

Il n’y a pas là matière à effaroucher les candidats potentiels à ma succession puisqu’en 5 ans, c’est la seule affaire que nous ayons connue. Cependant, cette fonction de «Directeur des publications» impose la plus grande vigilance car nous avons été plusieurs fois saisis «préventivement» par des entreprises ou institutions qui s’estimaient «lésées» par le contenu de nos articles. Si nous n’avions pas répondu promptement aux injonctions de leurs avocats, nous aurions pu connaître quelques soucis judiciaires supplémentaires.
Rien d’extraordinaire (et d’insurmontable) à tout cela. Disons quand même que notre activité est «très sensible» au regard des sujets traités sur nos sites : Droit du travail, droits sociaux, discriminations, licenciements, politique sociale et économique…

Cette responsabilité est d’autant plus prenante que j’ai quelque peu surestimé mes capacités de travail, me laissant piéger par ma boulimie de «développeur». À notre activité de départ : l’information et l’échange via le site Actuchomage, sont venus se greffer d’autres engagements lourds à gérer par une petite structure comme la nôtre : Le lancement de www.renovation-democratique.org en septembre 2006, puis celui de www.inter-emploi.net en septembre 2008.

Et comme si cela ne suffisait pas, j’ai tenu à ce que l’activité de notre association ne se limite pas au seul champ virtuel, l’impliquant aussi sur le terrain des luttes et mobilisations. Ainsi, en 5 ans, nous avons participé et animé des dizaines d’AG de chômeurs et précaires et autres manifestations très «chronophages», pour des résultats parfois décevants ou peu convaincants. Je ne prendrai qu’un exemple, le dernier en date : notre opération «Chômage Année Noire». (Plus d’infos en bas de page).

De notre incapacité à mobiliser sur le terrain

À ma connaissance, nous sommes les premiers à avoir alerté l’opinion sur la dégradation accélérée du marché de l’emploi. Dès novembre 2008, nous avancions le chiffre de +600.000 chômeurs en 2009. Début janvier, nous le révisions à la hausse, à 1 million de chômeurs supplémentaires, et nous étions alors bien seuls à l’envisager. L’Unedic tablait, elle, sur 282.000 chômeurs de plus en 2009, et le ministère de l’Économie, sur 300.000.
Aujourd’hui, de Nicolas Sarkozy à Geoffroy Roux de Bézieux (Président de l’Unedic), tout le monde admet que nous sommes bien sur la pente du million de chômeurs supplémentaires.

Cette alerte préventive «Chômage Année Noire» que nous avons menée à Paris, à Rennes et dans quelques autres villes de province, les 29 janvier, 19 mars, 1er mai et en d’autres occasions, a nécessité un énorme travail d’organisation, de réalisation de matériels (banderoles, parapluies, tracts, stickers…) et de mobilisation, de la part d’une toute petite poignée d’entre nous, moins d’une dizaine (1). Pour autant, nous n’avons réussi à mobiliser, au mieux, qu’une cinquantaine de personnes.

Je vais être très clair : Je n’ai ni l’envie ni l’énergie de poursuivre dans cette voie (même si elle reste légitime).

Ma recommandation sera alors de nous «concentrer» sur ce que nous savons faire et sur ce qui marche le mieux : le site Actuchomage ; car le reste, et je le déplore, conduit à une déperdition considérable d’énergie, de temps et d’argent que nous ne pouvons pas nous permettre. Et que je ne peux plus m’accorder.

J’en suis à ce point convaincu que je recommande également la mise en sommeil de nos deux autres sites : Rénovation-démocratique et Inter-Emploi dans lesquels nous avons investi énormément de temps et beaucoup trop d’argent, fragilisant d’autant notre porte-drapeau Actuchomage. Cependant, tout le travail réalisé sur ces deux sites n’est pas perdu. Il peut être «recyclé» et réutilisé dans le prochain Actuchomage V2.

Telle est la perspective que je préconise, la seule de mon point de vue qui garantisse la poursuite de nos activités et aussi leur financement. Mais il ne me revient pas d’en décider seul. Les orientations seront prises collectivement, à la majorité, en AG.

Celles et ceux qui ont d’autres propositions à faire seront invités à les exprimer à partir du 1er juin, dans nos forums ou par des contributions plus étoffées que nous mettrons en ligne dans nos Actualités (2). Cependant, méfiez-vous des «fausses bonnes idées» qui, à l’usage, imposent un surcroît de travail à celles et ceux qui doivent les mettre en œuvre. Nous connaissons trop bien cet écueil ici… Mais il y a un point sur lequel nous ne transigerons pas : La pertinence des informations et analyses mises en ligne (3), qui font le succès et la crédibilité d’Actuchomage.

Nous nous accordons une dizaine de jours de réflexion (et de vacances) avant d’ouvrir le débat à partir du 1er juin et de lancer la nouvelle version d'Actuchomage. D’ici-là nos forums resteront fermés et aucune autre information ne sera mise en ligne sur le site. Merci de votre compréhension.

Je profite de l’occasion pour remercier du fond du cœur celles et ceux d’entre vous qui, depuis la création de l’association, nous suivent, nous encouragent et financent nos activités. Je salue le «noyau dur» qui s’est constitué autour de nos initiatives, ces quelques dizaines de militants qui s'investissent pour les faire vivre et prospérer ; et plus encore Sophie Hancart qui anime Actuchomage depuis 5 ans quasiment 365 jours sur 365.

Bien@Vous

Yves Barraud

(1) Un grand merci à Monolecte (pour le logo «Chômage Année Noire»), à José (pour les banderoles), à Pili (pour les stickers, parapluies et l’organisation du 1er-Mai), à Sophie, à Hervé, Gérard (Rennes), Vincent (Poitiers)… et aux trop rares qui nous ont suivis.

(2) Adressez vos contributions à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. . Attention, seules celles émanant de personnes à jour de leur cotisation seront prises en compte.

(3) Bien des fautes d’orthographe et grammaticales passent au travers des mailles de notre vigilance (nous ne sommes pas des correcteurs professionnels). Pour autant, depuis le lancement du site, nous avons veillé à la «propreté» de nos écrits et à la validation (par recoupements) de nos informations. Un travail accompli à 200% en bénévolat par Sophie, principale animatrice du site et trésorière de l’association.

==> Plus d’infos sur nos activités et engagements :

• Compte-rendu de l’Assemblée générale 2008 • Actuchomage en correctionnelle : Compte-rendu du procès de 2007 • Discriminations à l’embauche : Quatrième procès gagné !

==> Tout sur «Chômage Année Noire» :

• «On est sur la pente d’1 million de chômeurs supplémentaires» • «Chômage Année Noire», le logo de l’année ! • Fête du Travail et Défaite de l’Emploi • Notre présence, le 29 avril, dans la Ronde des Obstinés • Notre présence : 1er Mai à Rennes (photo dans nos forums) • Notre présence : 1er Mai à Paris (photos dans nos forums) • Les photos AFP/Le Monde : En page 2, un copain d'Actuchomage… dans son carcan.
Mis à jour ( Vendredi, 03 Juillet 2009 19:38 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...