Actu Chômage

mardi
20 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Pôle Emploi, un fiasco libéral

Pôle Emploi, un fiasco libéral

Envoyer Imprimer
AC! s'est fendu d'une synthèse exemplaire de la situation actuelle du nouveau service public de l'emploi et des perspectives qui s'y dessinent. Extraits.

Pôle Emploi est un organisme unique qui est né de la fusion de l’ANPE et des Assedic le 19 décembre 2008. Ce Pôle Emploi doit être le symbole de la réussite du gouvernement Sarkozy. [...] Nous allons voir, tout au long de notre développement, à quel point cette contre-réforme est le reflet de tous les fiascos de l’agité qui nous sert de Président.

[...] A l’intérieur de Pôle Emploi, on assiste à un sérieux élagage des directeurs régionaux puisqu’il n’y avait pas de postes pour tout le monde dans la nouvelle structure. En effet, la course à l’échalote s’est soldée par un gagnant sur deux. Les perdants ont eu droit soit à une mise à la retraite soit à un joli petit chèque. Dernièrement, rebelote sur les directions départementales où on refait le tri entre les bons et les mauvais directeurs. Cette pression sur les nominations va se répercuter demain sur les directeurs d’agences puisque c’est à leur tour d’être éliminés ou pas. Ainsi, le jeu libéral de la sélection impitoyable finit par tomber sur tout le monde. A tel point que cela fait dire aux syndicats : «Cette précipitation sur les nominations engendre une dégradation qui va se répercuter sur l’ensemble du personnel»...

[...] Cerise sur le gâteau, on a appris dernièrement, par le Directeur Général de Pôle Emploi que 50.000 «clients» (les chômeurs, bien sûr) seront donnés en pâture à des structures sous-traitantes privées qui ont pour logique de faire du fric et non du social. Ces cabinets privés, amis de l’Unedic et donc du MEDEF, vivaient déjà des fonds de l’assurance chômage qui leur étaient impartis au lieu d’être alloués à l’indemnisation des demandeurs d’emploi. A noter que cette gestion privée du placement est loin d’être aussi efficace que le service public ; Pôle Emploi offre donc de l’argent à des service privés incompétents. En Aquitaine, nous savons qu’une agence d’intérim s’est ouverte : «Fifty» avec l’accord de Pôle Emploi. Au paradis des rapaces, Pôle Emploi est le maître des clés !

Un élément supplémentaire qui est passé pratiquement inaperçu, le mois dernier, c’est la nomination du «médiateur» en la personne de Benoît Génuini. Il doit être l’interface entre le «client» et Pôle Emploi au bénéfice du demandeur d’emploi. En tout cas, c’est ainsi que le gouvernement Sarkozy a vendu ce concept. La réalité est bien différente. Stratégiquement, ce médiateur a été le président d’Accenture, société américaine de management financée par des intérêts US. Accenture est la société qui, au niveau national, est responsable de la mise en place de Pôle Emploi. Benoît Génuini est aussi le président de l’Association des solidarités actives (ANSA) et en cela le grand ami de Martin Hirsch. On peut même penser que c’est lui qui a impulsé l’idée du RSA. Vous savez, ce revenu qui remplace le RMI et que l’on coupera demain à tout client radié de Pôle Emploi. Ce qui va jeter à la rue des millions de personnes.

=> Lire tour l'article de Joëlle Moreau pour AC! Gironde

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 25 Février 2009 16:52 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...