Actu Chômage

mardi
20 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Nouvelle hausse du chômage en juillet

Nouvelle hausse du chômage en juillet

Envoyer Imprimer
Comme prévu par les économistes, la courbe se maintient : le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie 1 à l'ANPE a encore augmenté. Noyée par l'actualité — pardon, la propagande — sur le RSA, l'info tant attendue passerait presque inaperçue.

Elle est faible (+ 0,1% soit 2.100 chômeurs de plus), mais c'est tout de même la cinquième hausse consécutive depuis le début de l'année après celles de 0,7% en janvier, 0,4% en mars, 0,3% en mai et 0,2% en juin. La tendance baissière des inscriptions observée depuis 2005 s'est encore amenuisée, n'atteignant plus que - 2,6% en glissement annuel.

Ils sont toujours 1.908.300 à rechercher un CDI à temps plein tout en n'ayant pas travaillé plus de 78 heures au cours du mois écoulé, selon la définition officielle du chômeur français. Le nombre d'inscrits en catégories 1, 2 et 3 hors activité réduite, prêts à accepter aussi un temps partiel, un CDD ou une mission d'intérim, a augmenté par rapport à juin (+ 0,3%), restant au-dessus de la barre des 2 millions (très exactement 2.008.100).

Et Christine Lagarde, qui ne s'encombre pas de détails et pour qui le verre est toujours à moitié plein, de se réjouir que ce chiffre soit resté «pratiquement stable» malgré «un contexte économique difficile». Mais, une fois n'est pas coutume, elle est battue par Laurent Wauquiez : «Cela montre que, contrairement à des discours de sinistrose qui ont été tenus par certains élus politiques, nous ne sommes pas dans un climat de récession», a-t-il osé.

Avec un taux à 7,2% en France métropolitaine (car les DOM, on s'en fout), vanté comme «son plus bas niveau depuis vingt-cinq ans», il est important de rappeler qu'en 1983 un tel score était vécu comme une catastrophe pour le marché du travail... Aujourd'hui l'UMP, dont le bilan en matière d'emploi est fort peu glorieux, y voit pourtant source de satisfecit.

Le nouveau taux de chômage officiel de l'INSEE au sens du BIT pour le 2e trimestre 2008 sera publié le 4 septembre.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 28 Août 2008 21:54 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2008-08-28 21:26 Le groupe Camif, basé à Niort et dont l'activité principale est la vente par correspondance, a annoncé jeudi lors d'un comité d'entreprise 509 suppressions de postes dans le cadre d'un "projet de réorganisation afin de sauvegarder sa compétitivité", selon la direction.

De source syndicale, "la plus grosse masse (des départs) commencera en décembre".

Les chiffres, qui confirment les craintes des syndicats, se divisent entre Camif Particuliers (vente à distance et magasins), la plus touchée avec 365 postes supprimés sur 753 salariés, et Camif SA, la société de tête du groupe, où 144 postes disparaîtront. Rien qu'à Niort, il y aurait 474 suppressions d'emplois sur 1.096 salariés, soulignent-ils.

Il s'agit du quatrième plan social en huit ans, précise la CGT, soulignant que le groupe compte 1.369 salariés contre 2.200 en 2000.

La Camif, fondée en 1947 par la mutuelle des instituteurs Maif basée à Niort, connaît des difficultés économiques depuis plusieurs années. Camif Particuliers vient de procéder à une augmentation de capital de six millions d'euros. Les syndicats pointent ses difficultés financières dont l'actionnaire majoritaire, Osiris Partners, détient 66% du capital, Camif SA Coopérative en conservant 34%.

A l'origine des problèmes de la coopérative, son incursion dans les années 1980 dans le textile, puis l'informatique, pour tenter de faire concurrence à La Redoute et aux 3 Suisses. Elle n'est jamais parvenue à rentabiliser ces nouvelles activités.

(Source : Les Echos)
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...