Actu Chômage

dimanche
15 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse La mauvaise qualité de vie des Britanniques

La mauvaise qualité de vie des Britanniques

Envoyer Imprimer
En dépit d'un meilleur pouvoir d’achat, la qualité de vie en Grande-Bretagne est parmi les plus faibles des dix principaux pays européens, selon une étude publiée mercredi et qui place en tête de son classement l’Espagne devant la France.

Le coût de l’essence et des autres biens essentiels, un niveau de dépenses publiques dans la santé et l’éducation inférieur à la moyenne, des vacances plus courtes et un départ tardif à la retraite placent la Grande-Bretagne en avant-dernière position devant l’Irlande, selon cette étude pour la société uSwitch.com.

Les chercheurs ont comparé 19 critères liés à la qualité de vie dans dix des principaux européens : Allemagne, Danemark, Espagne, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suède.

Même si un ménage britannique gagne en moyenne 10.000 livres (12.500 €) de plus par an qu’une famille d’un autre pays européen, il est celui qui paie son gazole le plus cher, 18% de plus que la moyenne. Il arrive aussi en deuxième position pour ce qui est de l’essence sans plomb, avec 6% de plus que la moyenne. Les Britanniques paient également 49% plus cher pour le gaz, 5% de plus pour l’électricité.

Les dépenses publiques consacrées à la santé et l’éducation sont en deçà de la moyenne européenne alors que l’espérance de vie est la troisième plus faible (78,9 ans). L’âge de départ à la retraite est le troisième plus élevé des dix pays européens étudiés, et le total de congés payés le plus faible, inférieur d’une semaine à la moyenne, selon cette étude.

(...) En contraste, l’Espagne offre la meilleure qualité de vie des pays étudiés, même si le revenu moyen d’un ménage espagnol est inférieur de 8.500 livres (10.600 €) à la moyenne européenne. Le pays bénéficie d’impôts faibles, de biens essentiels bon marché, d’une espérance de vie supérieure à la moyenne et d’un total de jours de vacances favorable, selon uSwitch. La France arrive en deuxième position, s’appuyant sur des dépenses publiques en matière de santé situées au deuxième rang et le plus grand nombre de jours de congés payés.

(Source : France-Info)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 17 Juillet 2008 03:53 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...