Actu Chômage

mercredi
20 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse L'abbé Pierre trahi par Christine Boutin

L'abbé Pierre trahi par Christine Boutin

Envoyer Imprimer
Le projet de loi de la ministre du Logement prévoit de modifier la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbain) en comptabilisant les "accessions aidées à la propriété" dans les 20% de logements sociaux obligatoires. Pour le PS, ce dispositif "trahit l'abbé Pierre".

Jeudi, Christine Boutin a présenté les principaux points de son projet de loi qui doit, selon ses termes, favoriser "l’accès au logement". "Nous sommes dans une situation où, paradoxalement, on ne construit pas suffisamment de logements en France", a-t-elle déclaré lors d'un point de presse.

Le texte, qui doit encore être présenté en Conseil des ministres le 28 juillet puis passer devant le Parlement mi-octobre, compte "quatre grandes priorités : construire plus de logements, favoriser l'accession populaire à la propriété, permettre l'accès au parc de logements HLM à plus de personnes et lutter contre l'habitat indigne", a-t-elle expliqué. Mais, alors que la loi SRU prévoit l'obligation pour les communes d'avoir 20% de logements sociaux, le nouveau texte envisage de la modifier pour y inclure les habitations en "accession aidée à la propriété" (comme la maison à 15 €) et non plus seulement le logement social stricto sensu.

Quotas pas respectés

Ayant déjà suscité hier de nombreuses désapprobations, le projet de loi de Christine Boutin a essuyé une fois de plus les critiques, vendredi 11 juillet, cette fois-ci de la part de l'association de consommateurs et d'usagers CLCV (Confédération de la consommation, du logement et du cadre de vie). Dans un communiqué, la CLCV affirme que "l’actuelle crise de l'offre de logements nécessite d'atteindre les objectifs fixés par la loi, et non d'assouplir celle-ci pour satisfaire la réalité de certains". L'association, qui fait allusion au fait que certaines communes ne respectent pas le quota de 20% de logements sociaux, demande le "maintien des objectifs" de la loi SRU ainsi que le renforcement des "mesures de coercition et les sanctions à l'encontre des communes qui ne respectent pas leurs obligations".

Jeudi, le Parti socialiste, la région Ile-de-France mais aussi la Confédération nationale du logement et l'Union sociale pour l'habitat (qui regroupe les organismes HLM) ont eux aussi vertement critiqué cet assouplissement de la loi SRU. "Madame la ministre feint d'ignorer que l’accession à la propriété, dans notre pays, n'est malheureusement plus sociale, même lorsqu'elle est aidée !" écrivent les sénateurs PS dans un communiqué intitulé «L'abbé Pierre trahi par Christine Boutin». "L'Abbé Pierre a disparu, pas le devoir de vigilance", écrivent les sénateurs PS à propos du fondateur du Mouvement d'Emmaüs, mort en 2007.

(Source : Le Nouvel Obs)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 11 Juillet 2008 15:56 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...