Actu Chômage

lundi
1 mars
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Procès de Périgueux : mobilisation des inspecteurs du travail

Procès de Périgueux : mobilisation des inspecteurs du travail

Envoyer Imprimer
C'est lundi que doit s'ouvrir à Périgueux le procès de l'assassin de Sylvie Tremouille et Daniel Buffière, les deux inspecteurs du travail tués à coups de fusil de chasse lors d'un contrôle à Saussignac le 2 septembre 2004.

Le procès de Claude Duviau, l'agriculteur accusé du double meurtre qui doit comparaître devant la Cour d'assises de la Dordogne, s'ouvrira lundi à 9H au palais de justice de Périgueux et durera jusqu'à vendredi. Les ministres en charge du travail, Jean-Louis Borloo et Gérard Larcher, "seront représentés au plus haut niveau tout au long du procès".

Les syndicats des inspecteurs du travail appellent à un rassemblement unitaire à Périgueux mardi à 14H. "La présence de nombreux agents à Périgueux, aux côtés des familles de nos collègues, dans le calme et la dignité, est la meilleure réponse à apporter à ceux qui voudraient ne voir dans le double meurtre de Saussignac qu'un fait divers dramatique ou, à l'inverse, un dérapage compréhensible de l'exaspération contre une administration considérée comme aveugle et anonyme", disent-ils. Egalement, ils appellent les inspecteurs qui ne pourront pas se rendre à Périgueux "à se réunir sur leur lieu de travail pour débattre et témoigner activement leur solidarité aux familles de nos deux collègues et affirmer leur exigence d'un service public de l'Inspection du travail protecteur des salariés".

"Nous attendons une condamnation sans ambiguïté du meurtrier, qui permettra de rappeler que les inspecteurs du travail sont des agents de l'Etat à part entière, et qu'ils doivent pouvoir effectuer dans des conditions normales leur mission de respect du code du travail", a déclaré le porte-parole du syndicat des inspecteurs du travail FSU, qui rappelle que "l'année qui a suivi le meurtre de (ses) collègues a été une année noire, avec une multiplication des incidents de contrôle sur le terrain, des injures et des menaces avec des références souvent explicites à Saussignac". Pour lui, "il faut soulever la question de la moralisation autour du droit du travail qui est perpétuellement remis en cause. Il faut rendre sa légitimité au droit du travail dont la contestation perpétuelle rend nos missions très difficiles". L'ensemble des syndicats attend un "discours ferme" du gouvernement dans ce domaine, et rappelle également le manque de moyens des agents (quelque 1.400 inspecteurs et contrôleurs qui doivent faire respecter le Code du travail dans un pays qui compte actuellement 16 millions de salariés dans le secteur privé).

DERNIÈRE MINUTE : Claude Duviau a été condamné vendredi à 30 ans de réclusion criminelle par la Cour d'assises de la Dordogne. La sentence, rendue après deux heures de délibéré, est inférieure au réquisitoire demandant la réclusion à perpétuité. L'accusé ne compte pas faire appel.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 25 Janvier 2012 18:04 )  

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...