Actu Chômage

jeudi
19 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse 1.000 euros net pour les salariés

1.000 euros net pour les salariés

Envoyer Imprimer
Les députés ont voté ce matin un amendement permettant aux entreprises d'accorder à leurs employés un bonus non taxé.

Comme l'avait promis le Premier ministre Dominique de Villepin le 1er septembre dernier, les entreprises peuvent désormais accorder en fin d'année un bonus de 1.000 euros maximum à leurs salariés, "entièrement exonéré" d'impôts et de charges fiscales et sociales. "Ce bonus exceptionnel, le même pour tous les salariés de l'entreprise, doit être fixé avant le 30 juin 2006 et versé au plus tard le 31 juillet 2006", a précisé le ministre de la Santé Xavier Bertand. Il s'agit par cette mesure de soutenir la croissance et la consommation des ménages, en favorisant le partage des résultats de l'activité des entreprises s'ils sont positifs. Une prime exceptionnelle qui "ne peut en aucun cas se substituer aux augmentations et primes conventionnelles".

"Il s'agit là du pourboire Villepin", a lancé Jean-Marie Le Guen, député PS, "pour remettre les gages aux salariés juste avant les élections". "Cette mesure caricaturale, archaïque", a-t-il estimé, "est complètement anti-économique et anti-sociale", et va avoir pour "effet pervers profond", de "dévitaliser le dialogue social normal". "Nous ne participerons pas au vote, car nous ne pouvons pas voter contre une mesure qui va apporter un plus aux salariés, mais c'est un amendement "d'opportunité", a-t-il ajouté. Les communistes se sont également abstenus.

(Source : L'Express)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 27 Octobre 2005 14:52 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...