Actu Chômage

mardi
23 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Paris/RP : Vers la gratuité des transports pour les chômeurs ?

Paris/RP : Vers la gratuité des transports pour les chômeurs ?

Envoyer Imprimer
- Un communiqué du MNCP (Mouvement national des chômeurs et précaires) -

Transports publics : la gratuité pour les chômeurs bientôt en Ile-de-France !

À l'occasion de la discussion de son budget 2005, le Conseil régional d'Île-de-France a décidé dans la nuit de mercredi à jeudi (3/02/05) du principe d'une "tarification sociale" dans les transports collectifs en faveur des chômeurs et personnes à faibles ressources. Il a également décidé de réduire le nombre des zones de carte orange au bénéfice de la "grande périphérie". Toutefois, cette tarification nouvelle ne pourra entrer en vigueur au mieux avant l'automne.

L'exécutif de gauche et des Verts de la région a proposé cette mesure, lors de la discussion du budget des transports. La "tarification sociale" a été votée par toute la gauche, le FN votant contre, et les groupes UMP et UDF ne prenant pas part au vote.

La Région Île-de-France ne pourra rendre effective cette décision que lorsque les élus du Conseil régional seront majoritaires au sein de l'organisme qui décide des transports publics en région parisienne. Pour l'heure, cet organisme est toujours dirigé par le Préfet de Région, représentant de la politique du gouvernement. Dès le premier conseil d'administration qui suivra le transfert du Syndicat des transports d'Ile de France (STIF) à la Région le 1er juillet, une enveloppe complémentaire de 50 millions d'euros devrait être inscrite à la contribution régionale du STIF pour mettre en place les mesures sociales annoncées dans les transports publics. Sous réserve de l'approbation du conseil d'administration du STIF, une partie de cette contribution permettra d'assurer la gratuité du réseau de transports publics pour les chômeurs et les personnes à faibles ressources.
Une somme identique servira à limiter, au niveau de l'inflation (environ 1,8%), les augmentations des prix des transports de 3,1% annoncées pour le 1er juillet par le gouvernement.

Si la décision concernant la mise en oeuvre des transports gratuits pour les chômeurs devient effective dans quelques mois, il s'agira d'une avancée sociale importante venant satisfaire des années de lutte du MNCP et des autres organisations de chômeurs.

Les modalités de cette mesure ne sont pas encore exactement connues. Le MNCP réaffirme la nécessité de concertation avec les mouvements de chômeurs afin que le dispositif corresponde vraiment aux attentes et aux besoins. Il s'adressera en ce sens au Conseil régional et au STIF.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 03 Février 2005 18:37 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...