Actu Chômage

vendredi
15 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Les dépenses de l'Elysée explosent

Les dépenses de l'Elysée explosent

Envoyer Imprimer
Les crédits alloués à la présidence ont augmenté en euros constants de 580% depuis 1995, et de 463% en enlevant la réintégration des "fonds spéciaux".

Alors que les députés ont voté dans la nuit de jeudi à vendredi 19 novembre les crédits de l'Elysée pour l'année 2005, Le Monde publie dans son édition de samedi une enquête sur les dépenses du chef de l'Etat, d'où il ressort que les dépenses de l'Elysée ont augmenté de 580% (en euros constants) depuis 1995, date de l'élection de Jacques Chirac.
Pour l'année 2005, l'Elysée disposera de 31,9 millions d'euros. Pour justifier la forte hausse, les services du chef de l'Etat indiquent que depuis 2001, les "fonds spéciaux" ont été supprimés. Ces fonds n'étaient pas publiés, et ne rentraient donc pas en compte dans le budget de la présidence. Cette excuse est toutefois battue en brèche par le député (PS) de l'Aisne René Dosière. Selon lui, hors retour des "fonds spéciaux" dans le budget "normal", la hausse des dépenses est tout de même de 463%...

Lire tout l'article sur Le Nouvelobs.com.

Lire aussi :
Articles les plus récents :

Mis à jour ( Vendredi, 19 Novembre 2004 17:51 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...