Actu Chômage

dimanche
24 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Chômeurs et Précaires, restez invisibles… même au CESE

Chômeurs et Précaires, restez invisibles… même au CESE

Envoyer Imprimer
Le CESE - Conseil économique social et environnemental - est une des grandes institutions de la République. Les 7 à 8 millions de Chômeurs et Précaires n'y sont pas représentés officiellement.

Le 10 novembre, le CESE a rendu un avis favorable à l'expérimentation d'un projet porté par ATD Quart Monde (lire ses conclusions en commentaire).

ATD souhaite tester son initiative «Territoires Zéro Chômeur de longue durée», déjà évoquée sur Actuchomage.

En marge des discussions, nous avons interpellé la Présidente de la section en charge du travail et de l'emploi du CESE, Madame Françoise Geng.

Rappelons que le Conseil économique social et environnemental se penche régulièrement sur les grandes problématiques liées au chômage, à la précarité, aux protections sociales…

Nous nous étonnons donc que Chômeurs et Précaires n'y soient pas officiellement représentés. La réponse de Françoise Geng s'inscrit dans la rhétorique qu'on nous réserve à chaque fois que nous interpellons des responsables d'organismes et institutions en charge, directement ou indirectement, des questions de chômage et de précarité (Unédic, Pôle Emploi, Assemblée Nationale, Sénat…).

«Ils sont représentés par les syndicats. Nous les auditionnons également», nous précise sans surprise Françoise Geng (une syndicaliste CGT). Peut-être, mais les Chômeurs et leurs organisations sont les grands absents de la section travail et emploi du CESE.

20% de la population active comptent MOINS que du beurre !

La suite est plus instructive encore : «Ce serait aussi une note un peu pessimiste de considérer que le chômage longue durée et les chômeurs en général doivent être inscrits dans le marbre de la troisième assemblée de la République», insiste-t-elle non sans ironie.

Ah bon, parce que le chômage de masse et la précarité ne sont pas inscrits dans le marbre de la République depuis 40 ans ?

On a compris le message. Chômeurs et Précaires, moins on vous voit, moins on vous entend, moins vous êtes représentés là où se joue votre sort, mieux les apparatchiks de la République se portent. Dormez sur vos deux oreilles braves gens !

Voir notre interpellation vidéo.


Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 10 Décembre 2015 07:29 )  

Votre avis ?

La fin programmée des contrats aidés vous inspire quoi ?
 

Zoom sur…

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Pôle Emploi abandonne enfin la rétroactivité des radiations

A partir du 1er janvier, la décision de radiation prendra effet à compter de la date de sa notification au demandeur d'emploi, et non plus à la date du «manquement». Le décryptage de Recours-Rad...