Actu Chômage

mardi
21 mai
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Un Grand Blabla national pour rien !

Un Grand Blabla national pour rien !

Envoyer Imprimer

Réponse à Emmanuel Macron : Ne perdons pas notre temps à participer au Grand Débat national.

altQuels enseignements qu’on ne connaisse déjà pourrions-nous tirer du Grand Blabla national voulu par Macron sous la pression des Gilets Jaunes ?

Celles et ceux qui s’investissent depuis des décennies sur les questions économiques, politiques et sociales ont déjà une idée très précise de ce qui ne fonctionne pas en France.

Pour notre part, depuis 2004, nous avons listé des dizaines de dysfonctionnements qui en 15 ans n’ont en rien été solutionnés. Nous vous en livrons quelques-uns.

Commençons par la réforme de nos institutions, pour laquelle nous lançâmes en 2006 le site Rénovation-démocratique, qui passe par une équitable représentation de nos Concitoyennes et Concitoyens là où se joue leur sort. Il est inadmissible qu’un parti représentant 20 à 25% des votants détienne une majorité absolue à l’Assemblée nationale, quand deux formations en réunissant 40 à 45% ne disposent que d’une grosse vingtaine de députés sur 577. Ce système bancal ne peut que conduire au rejet des institutions et à l’abstention.

Alors que la France connaît un chômage de masse depuis les années 80, qui s’accompagne d’un Grand Déclassement vers la précarité et les difficultés de fin de mois, l’Europe et nos dirigeants nationaux n’ont fait qu’encourager la mise en concurrence des travailleurs entre eux, sur fond de dumping social, favorisant les flux migratoires intra et extra européens (travailleurs détachés, migrants légaux et clandestins). Ce Grand Déclassement ne pouvait, à terme, que susciter la révolte des peuples, comme nous l’entrevoyons partout en Europe. À l’Est, en Grande-Bretagne et en Italie, et bien sûr en France, au point que l’Europe semble au bord de l’implosion.

Ces dernières décennies, nous avons abandonné des pans entiers de notre souveraineté politique, industrielle, militaire et plus encore monétaire et financière. Nous sommes sous domination d’une dette colossale. La seule charge du remboursement de ses intérêts annihile toute politique de modernisation et de relance économiques.

Il y a 60 ans, notre pays initiait des programmes de grande ampleur dans les industries aéronautiques, nucléaires, aérospatiales, touristiques… Mais ces 40 dernières années, nous avons abandonné à d’autres les secteurs d’avenir : l’électronique, l’informatique, la robotique, la production d’énergies renouvelables… L’emploi industriel s’est effondré, comme nos capacités créatives qui placèrent souvent la France sur le podium des puissances innovantes. Qui se souvient qu’à l’entame des années 80, chaque foyer français disposait d’un terminal Minitel, quand aux USA l’ordinateur individuel n’en était qu’à ses balbutiements et le Web qu'à l’état embryonnaire ?

La France des Trente Glorieuses était lancée sur de bons rails. Les Présidents Giscard d’Estaing, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron l’ont fait dérailler. La Ve République est un régime inadapté aux petits monarques dénués de talent détenant un pouvoir exorbitant. Nous sommes gouvernés depuis 50 ans par des insignifiants qui ont confié à des institutions supranationales les derniers leviers de notre souveraineté.

Aujourd’hui, la France est impuissante. Le Grand Blabla national n’accouchera de rien. Notre destin n’est plus entre nos mains depuis longtemps.

Nous exigeons depuis 15 ans l’avènement d’une VIe République fondée sur une nouvelle constitution, l’organisation d’un référendum portant sur notre sortie de l’Union européenne, notre retrait de l’OTAN, un plan national de lutte contre l’évasion fiscale et la fraude sociale, le rétablissement des frontières et les relocalisations industrielles.

Exigences insatisfaites, qui le seront encore et toujours tant que nous n’aurons pas chassé l’oligarchie qui nous dirige.

Yves Barraud – Gilet Jaune
www.actuchomage.org    

Et la version vidéo : Le Grand Débat de Macron est une Arnaque. 

==> Si la vidéo ne s'affiche pas, cliquez sur ce lien de secours : https://www.youtube.com/watch?v=OSIf18XvZ0s&frags=pl%2Cwn

Mis à jour ( Jeudi, 31 Janvier 2019 19:37 )  

Votre avis ?

Européennes : Pour quelle liste voterez-vous ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...