Actu Chômage

mardi
1 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Assurance-chômage : Les Cadres dans le viseur du Medef

Assurance-chômage : Les Cadres dans le viseur du Medef

Envoyer Imprimer
La CFE-CGC dénonce la volonté du Medef de revoir à la baisse les conditions d'indemnisation des cadres, qui passe par la dégressivité de leurs allocations chômage. Ci-dessous, le communiqué de presse officiel.

Le MEDEF veut «se placer sur une trajectoire de retour à l’équilibre de l’UNEDIC». Mais avec le nouveau texte proposé ce matin, la CFE-CGC n’est pas sur «une trajectoire de signature».

Une sévère dégressivité, qui ne dit pas son nom, est appliquée aux allocations chômage des cadres à partir du 13e mois de chômage. Ce projet est inacceptable pour nous !

Par ailleurs, le MEDEF continue de vouloir appliquer un différé d’indemnisation extrêmement pénalisant pour les cadres.

La CFE-CGC refuse ces brutales et injustes punitions visant les techniciens, ingénieurs et cadres. Elle fait deux propositions pour améliorer le financement :

• Surtaxer les contrats à durée déterminée de courte durée dans une logique de pollueur/payeur. En effet, l’usage qui est fait par les entreprises des CDD de courte durée coûte à l’UNEDIC plus de 5 milliards. Nous attendons de cette négociation que ce préjudice soit compensé par une contribution spécifique applicable aux CDD de courte durée.

• Intégrer dans l’assiette des cotisations UNEDIC les salariés dont le salaire annuel est supérieur à 4 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (150.192 euros).

À un moment où des pactes se construisent au nom de la responsabilité, il est temps que les employeurs assument leurs responsabilités dans le déficit de l’UNEDIC.

Communiqué CFE-CGC

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 21 Mars 2014 18:18 )  

Commentaires 

 
0 # CanluCat 2014-03-21 19:47 "Surtaxer les contrats à durée déterminée de courte durée dans une logique de pollueur/payeur. En effet, l’usage qui est fait par les entreprises des CDD de courte durée coûte à l’UNEDIC plus de 5 milliards"
Et alors ? Ce n'est pas la CFE-CGC qui a signé l'ANI où ceci était inscrit ?
Ce n'est pas la CFE-CGC qui était extrêmement heureuse de la pseudo-surtaxation des CDD courts ?

"il est temps que les employeurs assument leurs responsabilités dans le déficit de l’UNEDIC."
… Et que les pseudo-syndicats assument leurs signatures complètement rétrogrades ! Bientôt ils vont pleurer car il vont devoir travailler le dimanche (CFE-CGC OK pour ça) et qu'il va falloir assumer des suicides de cadres qui ne supporteront plus de ne plus voir leur famille !!!
L'arroseur arrosé ?
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Avez-vous vu Hold-Up, le doc "complotiste" ? =;o)
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...